Venez découvrir le nouveau concept "Back To The Future", juste ici!

Partagez | .
 

 love is bullshit - ft. malec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


⊰ WORDS : 65
⊰ HERE SINCE : 18/01/2017
⊰ WORK : shadowhunter

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: love is bullshit - ft. malec   Sam 1 Juil - 9:03


   
Love is bullshit
MALEC

   
J'avais besoin de changer. De respirer. De péter un câble. Franchement, je ne sais pas depuis combien de temps cette rage, cette tension sommeillait en moi...Mais là, j'ai craqué. Réellement. En me levant ce matin, j'en suis venue à détester ce que je voyais dans le miroir. Mon maquillage avait coulé, mes yeux étaient tout gonflés et mes cheveux ne ressemblaient plus à rien de la magnifique coiffure que m'avais fait mon père hier soir. Hier soir...Je m'en souviens sans m'en souvenir. La seule chose à laquelle je pense, c'est à Amos. Je me sens trahie, trompée alors qu'il n'a absolument rien fait de mal. Techniquement. Mais au final, il est celui qui a brisé mon coeur en un million de petits morceaux. Heureusement que j'ai les meilleurs pères au monde, la meilleure famille. Hier soir, après que je sois rentrée avec l'aide d'un portail, ils ont tous les deux été là. Ils m'attendaient et se sont précipités vers moi pour me serrer dans leurs bras. Dad est entré dans une colère noire quand il a su ce qui m'avais rendue triste. Papa lui, est resté beaucoup plus calme, se contentant de me bercer contre lui en caressant mes cheveux et en me murmurant des paroles réconfortantes. Au final, nous avons tous les trois discuté pendant des heures et ils m'ont écoutée me lamenter, on séché mes larmes et m'ont tour à tour tendu des mouchoirs. Et bien que j'ai du retenir Dad d'aller à l'Académie pour aller voir Amos, tout a plus ou moins été géré. En tout cas, ils sont restés près de moi jusqu'à ce que je m'endorme.

Ce matin, en me levant la maison j'ai trouvé la maison silencieuse et plongée dans le noir. La porte de la chambre de mes pères était fermée, signe qu'ils étaient encore en train de dormir. C'est à ce moment là que j'en ai profité pour filer. J'avais besoin d'air. De changement. Alors j'ai pris mes affaires et je suis sortie, savourant l'air frais et matinal de New York. Je ne sais plus exactement combien de temps j'ai passé à marcher sans réel but, sans savoir ce que je cherchais. Puis je suis tombée sur cette vitrine. Sur cette boutique. J'en ai regardé la façade pendant quelques instants, puis je suis entrée dans hésiter. Peu importe le changement, petit ou grand. J'en avais un besoin presque vital. Je suis sortie de là quelques heures plus tard, le coeur déjà plus léger et avec un sourire au coin des lèvres. C'est avec cette même meilleure humeur que je pousse la porte de la maison, refusant d'aller à l'institut ou à l'académie durant quelques jours -moins de chances de croiser Amos, du coup- et entre. Mes pères sont apparemment debout, et Dad fait les cent pas dans le salon, son téléphone à la main. "Tu es sûr que tu ne l'a pas vue? Non, son téléphone est ici. D'accord...Appelle moi à la seconde où tu la voies, ok? Merci, Jace." Il soupire et raccroche. Je me décide alors à m'approcher. "Bonjour...est-ce que tout va bien?", demandais-je finalement en posant mon sac dans l'entrée.

   
© HELLOPAINFUL


   


hell yeah, i am my fathers's daughter.
red hair don't care. ⊹ space rebel
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 315
⊰ HERE SINCE : 26/04/2016
⊰ WORK : high warlock of brooklyn, owner of pandemonium

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: love is bullshit - ft. malec   Dim 2 Juil - 0:20

Magnus avait eu du mal à dormir cette nuit. Voir sa fille dans un tel état, ça l'avait retourné, et ça avait ramené de mauvais souvenirs du passé. Son passé avec Camille était encore douloureux, même des années après, même après Alec. Oh bien sûr il était heureux avec lui et le brun avait pu soigner plusieurs des blessures infligées par la vampire. Mais l'emprise de cette dernière sur lui avait été forte et ce pendant des années. Ils n'avaient quittés Teddy qu'une fois sûrs qu'elle s'était endormie, et allongés ensemble dans leur lit, tous deux avaient eu du mal à trouver le sommeil. Magnus sentait bien que son mari était en colère contre Amos, et ça lui avait prit toute la peine du monde de le convaincre de ne pas se rendre à la fête pour lui inculquer quelques leçons. Ils avaient finit par s'endormir, dans les bras l'un de l'autre, n'entendant pas leur fille unique quitter l'appartement.

Magnus s'était levé, s'étirant tel un chat, et comme à son habitude, il remarqua qu'Alec était déjà levé. Il le rejoignit dans la cuisine pour un tendre baiser et une tasse a café. Ce ne fut que plus tard qu'ils réalisèrent que Teddy n'était pas là. Et qu'elle n'avait pas prit son téléphone. Magnus avait tout d'abord essayé de rationaliser les choses, mais bien vite l'inquiétude le gagna. D'autant qu'il ne parvenait à traquer sa fille et qu'il était rongé d'inquiétudes. Lui avait eu des pensées noires après Camille, il s'en était fallu de peu pour qu'il...fasse une erreur qui lui aurait coûté le bonheur de sa vie. Alec était au courant, Magnus lui en avait parlé, des années auparavant, mais la crainte que sa fille en soit à ce niveau là, il ne pourrait le supporter s'il n'avait pas pu voir les signes. Il se rongeait les ongles, choses inhabituelle chez lui alors qu'Alec était au téléphone avec Jace quand il vit Teddy entrer dans le salon. Il ne remarqua tout d'abord par sa nouvelle coupe de cheveux et il se précipita vers elle avant de la prendre dans ses bras, rassuré de la voir de retour à la maison. "Ne refais plus jamais ça Teddy" souffla t'il contre sa joue avant de se reculer un peu alors qu'il prenait en compte son nouveau look. Il fronça des sourcils, passant sa main dans ses cheveux beaucoup plus courts, et un maigre sourire étira ses lèvres. Les changements de style, il ne connaissait que trop bien depuis toutes ces années..."Tu aurais pu prendre ton téléphone, ton père et moi..." Il regarda Alec avant de revenir vers Teddy. "On était très inquiets ma chérie." reprit il avant de la serrer à nouveau dans ses bras. Elle avait beau être une adulte, elle serait toujours son bébé, même s'il n'avait pas eu le plaisir de l'élever en tant que telle.


you've unlocked something in me
Revenir en haut Aller en bas
 

love is bullshit - ft. malec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flashbacks & Flashforwards :: Flashforward :: Le monde Humain :: New York :: Les Habitations-
www. PRD.
www. TOP SITE