Venez découvrir le nouveau concept "Back To The Future", juste ici!

Partagez | .
 

 why are you my clarity?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


⊰ WORDS : 10
⊰ HERE SINCE : 26/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: why are you my clarity?   Ven 26 Mai - 22:59


Kallisthe Blackthorne (née Fuentes)


ÂGE : Vingt cinq ans. ▽ DATE, LIEU DE NAISSANCE : Elle est née à Alicante. ▽ ETAT CIVIL : Mariée avec son premier amour, Achilles Blackthorne . ▽ ORIENTATION SEXUELLE : Hétérosexuelle. ▽ MÉTIER : Elle dirige le bar où travaillent et se retrouvent tous les loups garous de la meute de Luke Garroway. ▽ NATIONALITÉ : Américaine. ▽ GROUPE : Werewolf. ▽

Kallisthe est une battante. Elle est forte, et franche. Elle est passionnée, parfois même un peu grande gueule. Et si elle parait naïve parfois, elle est pourtant très intelligente. Fiable, on peut toujours lui faire confiance, quoi qu'il arrive. Kalli est également fidèle, et douce. Elle sait écouter. Par contre, il peut arriver qu'elle se montre possessive et un tantinet caractérielle quand on la pousse trop à bout.


AVATAR: lindsey morgan ▽ CREDIT : clary.

Derrière L'écran

PSEUDO : Écrire ici. ▽ ÂGE : Écrire ici. ▽ ETC : Ecrire ici.

CREDIT FICHE: ATHENA.


Dernière édition par Kallisthe Blackthorne le Ven 26 Mai - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 10
⊰ HERE SINCE : 26/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: why are you my clarity?   Ven 26 Mai - 22:59


La vie est un voyage


"T'as entendu la dernière? Il parait qu'on va avoir un nouveau prof pour nous entraîner au combat" Je me tourne vers Amy, ma meilleure amie depuis l'enfance et hausse un sourcil. "Ah oui? Depuis quand?" "Depuis que le vieux Carter a été envoyé hors d'Idris pour aller entraîner des Nephilims dans un Institut." J'hoche légèrement la tête, pensive et légèrement déçue. Carter est l'un des Shadowhunters les mieux entraînés et les plus doués de sa génération. Je pense que beaucoup vont le regretter, dont moi, évidemment. "Bonjour à tous. Je m'appelle Achilles, et je serais votre nouvel instructeur." Beaucoup poussent une espèce d'exclamation dans la salle d'entraînement et Amy attrape mon poignet, qu'elle serre fort. "Oh, par l'Ange." Intriguée, je tourne la tête pour la regarder: ses yeux sont rivés sur l'autre bout de la pièce, et sa bouche est entrouverte, lui donnant un air parfaitement idiot. Je suit alors son regard et me fige. D'accord, je vois maintenant pourquoi le temps a l'air pire que suspendu et pourquoi les filles semblent à deux doigts de défaillir. Ce type est vraiment trop..."Sexy", murmure Amy, comme si elle avait lu dans mes pensées. L'entraîneur arpente la pièce, nous regardant tous les uns après les autres, puis il s'arrête au centre du cercle que nous formons, l'air déterminé. Rapidement, mes yeux arpentent la pièce: les garçons froncent les sourcils et ont l'air assez blasés de voir les filles se mordre la lèvre et se murmurer des choses à l'oreille. Il n'y a pas à dire, ce type sait comment faire son entrée. "Bien, je vais tout d'abord évaluer votre technique, votre niveau. Les uns après les autres, vous allez vous avancer...Et vous allez essayer de me tuer." Une vague de murmure s'en suit ensuite dans toute la salle. "Qui veut commencer?", demande-t-il. Bien sûr, les garçons les plus téméraires veulent tenter en premier, ils font craquer leurs nuques et leurs doigts, comme pour se préparer mentalement à ce qu'il va se passer. Pourtant, c'est moi qui lève la main en premier et qui dit d'une voix forte et claire. "Moi." Tout le monde se tait et Amy serre à nouveau mon poignet. "Kalli..." J'arque un sourcil et la regarde. "Quoi?" Ses lèvres se pincent et elle lâche ma main,
comprenant que je ne ferais pas marche arrière. Achilles de son côté, hoche la tête et va même jusqu'à sourire. Un sourire qui me retourne l'estomac, qui provoque un lâché de papillon dans mon ventre. Pourtant je ne me laisse pas abattre et m'approche. "Ton prénom?" Je soutient son regard, malgré le fait qu'il me trouble réellement et me met face à lui, le dos droit et la tête haute. "Kallisthe. Kalli." Je me racle la gorge alors qu'il sourit de plus belle. "Très bien...Kalli. Essaie de me tuer." C'est si gentiment demandé...


--- ---

La première chose que je ressens, c'est la douleur. Intense, insupportable. Elle me brûle, me consume littéralement de l'intérieur, si bien que j'ai l'impression que mes organes sont en feu. Que mon cerveau est en train de se décomposer, calcinée. Je plante ma lame séraphique dans le coeur du loup qui vient de me mordre au niveau du ventre, puis m'écroule sur le sol à ses côté. Je ressent d'ici sa chaleur, et voit sa vie quitter son corps. Je ne me rends pas tout de suite compte que je suis en train de hurler, mon cri perçant la nuit qui tombe tout juste. Alors que j'ai l'impression de passer une éternité allongée sur le sol, je sens deux bras m'entourer et mon corps quitte la terre pour se mettre à flotter. J'essaie de me débattre, mais la douleur est trop forte. Trop intense. Trop tout. On murmure à mon oreille, on essaie de me rassurer. Cette voix, je la connais. Trop bien, même. Cette voix, je l'aime: ainsi que tout ce qui se trouve autour. J'essaie d'ouvrir les yeux, rien que pour le voir une dernière fois. J'aimerais lui dire que je l'aime, mais je ne suis bonne qu'à crier. Lui aussi hurle, quelques minutes plus tard. Il me transporte dans ses bras, me murmure d'une voix étranglée que tout va bien se passer. Il demande de l'aide. Il supplie, même. Malgré la douleur, malgré le feu qui me consume, je pose une main sur sa joue pour chasser les larmes qui y coulent. Allez, Kallisthe. Un effort. Ouvre la bouche, et dis lui à quel point tu l'aimes. Mais mon corps ne le supporte plus, et mes yeux se ferment tous seuls. Mes forces m'abandonnent et là, il n'y a plus que du noir.

Je ne brûle plus. Le feu s'est éteint. Apaisée, j'ouvre doucement les yeux. Je suis dans une chambre. Une chambre qui m'est totalement inconnue. Mon premier réflexe est de me redresser, de chercher Achilles du regard mais je grimace alors qu'une douleur sourdes irradie mon flanc gauche. J'y vais alors plus doucement et colle mon dos contre la tête de lit, avant de m'extirper de sous les draps. Je suis dans une maison que je ne connais pas, et aucune trace de mon petit ami en vue. J'essaie tout de même de ne pas paniquer et sort de la pièce avec une main posée sur l'immense bandage qui couvre la blessure qu'on m'as faite au combat. J'arpente un petit couloir et là, ds éclats de voix me font sursauter, et m'arrêter net: "Achilles, calmes toi." "Ne me demande pas de me calmer, Magnus!" Magnus? Où a-t-elle déjà entendu ce nom? Elle soupire et se remet à marcher, soulagée d'avoir entendu la voix de l'homme qu'elle aime. "Alors vas-y, dis moi ce que tu comptes faire! Mais si tu crois que je vais te laisse foncer tête baissée et retourner à Idris, tu te fourres le doigt dans l'oeil." "Bon sang, mais tu crois que c'est facile pour moi? Kalli a failli mourir dans mes bras! Et quand j'ai demandé de l'aide, tout le monde nous a tourné le dos! Ceux qui étaient nos amis, notre famille: ils ont abandonné Kalli." Un silence suit cette réponse qui semble sortir tout droit de son coeur, et ça brise le mien. Comment ça, tout le monde nous a abandonné? Puis lentement, mes yeux se baissent sur ma blessure, les souvenirs me revenant d'un coup: La garde de nuit que nous avions commencé Achilles et moi. Les loups garou qui nous ont attaqué à la lisière de la forêt. La morsure. Le loup que j'ai tué pour m'avoir blessée. Le feu en moi. Oh, mon dieu... Mes yeux se gorgent de larmes alors que je comprends soudainement ce que tout ça implique. Mon premier réflexe est de regarder mes bras, ma peau. Immaculée. Vierge. Il n'y a plus aucune trace des runes qui étaient là il y a encore quelques heures. Je pose alors une main sur le mur le plus proche pour ne pas m'écrouler. Ce n'est pas possible, je ne peux pas être. Non. Il y a forcément une autre explication! "Pour l'instant", reprend Magus, "Il faut que tu sois présent pour elle. Sa vie vient de changer. Elle n'est plus une Nephilim, mais une loup garou. Une paria. Et toi, tu vas devoir faire un choix: Elle, ce qui te conduira au bannissement...Ou alors faire tes adieux et retourner à Idris. A ta vie de Chasseur d'Ombres." Ma respiration change, se fait plus erratique. Et si Achilles me quittait? Et si il m'abandonnait, lui aussi? Qu'est-ce que je vais devenir?! Où vais-je aller?! "Je ne peux pas la laisser!" Ma voix d'Achille, forte et dure, raisonne dans le couloir. "Jamais, je ne la laisserais." Magnus soupire. "Evidemment. Je le sais. Mais tu dois absolument réfléchir, Achilles. L'enjeu est grand. Le fait que tu sois ici, en sécurité...ça vous laisse quelques heures. En tout cas, quoi que tu décides, j'ai déjà une solution pour Kallisthe. Elle ne sera pas seule, je te le promets. Je connais un loup garou qui vit ici: il était un Nephilim, il n'y a pas si longtemps et lui aussi a été transformé. Personne ne pourra mieux venir en aide à Kallisthe que lui, crois moi." Le ton s'est radouci, si bien que je n'entends pratiquement plus rien, cachée au beau milieu de ce couloir sombre. "Kalli?!" je relève la tête, ma main se détachant du mur contre lequel je m'appuyais encore. Achilles est là, à quelques mètres de moi. Dès que mon regard croise le sien, je me met à pleurer. De désespoir, de joie. D'amour. Il court jusqu'à moi et me serre prudemment dans ses bras. J'enfouie mon visage dans son cou et lui murmure que je l'aime, au moins une centaine de fois. Je sais qu'il me choisira. Je l'ai entendu, au son de sa voix tout à l'heure. Sauf que moi, je m'y opposerais. Jamais je ne le laisserais être banni. Sa vie est à Idris, avec les Shadowhunters. Il ne mérite pas le bannissement, c'est même le pire des châtiments. Et, quand il prend mon visage entre ses mains avant de m'embrasser, je me promets de le rejeter. De rompre et de lui laisser sa liberté. Mais pas tout de suite. Dans quelques minutes. Quelques heures...

--- ---

Je pose une main sur le front d'Owen, et soupire. Sa température est redescendue, heureusement. Le pauvre a été fiévreux toute la journée et il est tombé d'épuisement devant son repas tout à l'heure. Voilà pourquoi je l'ai mis au lit beaucoup plus tôt que d'habitude. Je me penche, dépose un baiser sur son front et me lève avant de quitter la pièce en fermant doucement dans la porte derrière moi. Je n'ai le temps que de rejoindre le salon et de ranger deux trois choses avant d'entendre la porte d'entrée s'ouvrir et se fermer. L'odeur du parfum de Achilles m'interpelle tout de suite et je souris. "Bonsoir", dit-il en entrant dans la pièce. "Bonsoir", répondis-je tout en m'approchant. Je noue mes bras autour de sa taille et il pose sa joue contre le sommet de mon crâne en soupirant. "Tout va bien? Comment était ta journée?", demande-t-il doucement en me serrant fort. "Ca allait. Owen est tombé malade, je crois." Achilles se tend dans mes bras et je ris avant de le lâcher pour pouvoir le regarder, mes mains néanmoins toujours accrochée à son t-shirt noir. "Ce n'est qu'un simple rhume, ne t'inquiète pas. Je l'ai gavé de soupe et de médicament: il s'est endormi il y a quelques minutes. Même malade, il a absolument tenu à t'attendre, mais le sommeil a eu raison de lui." Achilles soupire et me hisse sur la pointe des pieds pour l'embrasser. Je sais qu'il a du mal parfois avec cette situation: rentrer certains soirs trop tard, ne pas pouvoir profiter pleinement de notre fils de quatre ans, ou même de moi. Mais c'est un accord que nous avons passé il y a longtemps, le lendemain de ma transformation. Moi, je refusais qu'il sacrifie tout pour nous, et lui, refusait catégoriquement de me quitter. Nous avons donc coupé la poire en deux et malgré le danger, nous avons décidé de rester cachés. Achilles s'est fait muter à New York, où il a intégré l'Institut et il y travaille tous les jours. C'était le seul moyen pour lui de rester dans la même ville que moi, et qu'on puisse vivre ensembles sans éveiller les soupçons. En contrepartie, il fait semblant d'être célibataire et de m'avoir abandonnée, comme les autres. Quant à moi, j'ai disparu le plus possible de la circulation, comme Luke l'avait fait. J'ai intégré sa meute et il m'as donné un boulot: je dirige aujourd'hui un bar où l'on trouve surtout des loups garou. Nous sommes obligés de vivre cachés Achilles et moi, mais ça ne nous a pas empêchés de nous marier. Pas devant notre famille et nos amis, et surtout pas en suivant la cérémonie des Nephilims...Mais un mariage civil mundane nous a suffi. D'ailleurs, en parlant de ça. Je passe mes mains autour de son cou et en tire une chaîne, que je détache doucement. J'attrape l'anneau qui y est accroché, et le passe à l'annulaire gauche de Achilles avant de l'embrasser à nouveau. Si moi je peux garder mon alliance à chaque instants, lui doit la cacher et ne peut la porter que lorsqu'il est à la maison. Très peu de personnes sont au courant de notre secret: Magnus et Luke, finalement. Owen aussi, est un enfant protégé, secret et bien gardé. Pour l'instant. Et tout ce que je peux espérer, c'est que ça changera. Que bientôt, je serais acceptée. Que nous seront acceptés.

CREDIT FICHE: ATHENA.


Dernière édition par Kallisthe Blackthorne le Sam 27 Mai - 1:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 300
⊰ HERE SINCE : 26/04/2016
⊰ WORK : high warlock of brooklyn, owner of pandemonium

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: why are you my clarity?   Ven 26 Mai - 23:31

Je suis pas sous le bon compte mais tant pis, t'es trop belle avec Lindsey, j'ai hâte qu'avec Achilles on se fasse des papouilles XD


you've unlocked something in me
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 10
⊰ HERE SINCE : 26/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: why are you my clarity?   Ven 26 Mai - 23:57

Aaaaaw moi aussi, j'ai tellement hâte!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: why are you my clarity?   

Revenir en haut Aller en bas
 

why are you my clarity?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: You're the one that i want :: Who are you?-
www. PRD.
www. TOP SITE