Venez découvrir le nouveau concept "Back To The Future", juste ici!

Partagez | .
 

 we're not that different after all...(simon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: we're not that different after all...(simon)   Jeu 24 Mar - 0:14

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alec soupire pour la énième fois depuis qu'il s'est levé. Décidément, il n'aurait jamais dû se lever: oui, il aurait mieux fait de rester couché, bien à l'aise et en sécurité sous ses couvertures. Mais non, il a fallu qu'il ne s'écoute pas pour cette fois et qu'il respecte sa fichue routine. Et voilà que Jace est arrivé alors qu'Alec s'entraînait tranquillement, pour lui dire qu'il allait accompagner Clary en ville. Surpris, Alec a froncé les sourcils tout en demandant: "En ville? Mais pourquoi? Elle est censée rester ici." Jace lui a simplement adressé un léger sourire qui a fait louper un battement au coeur de Alec, qui s'est empressé de détourner le regard. Il se déteste tellement, pour l'attirance qu'il ressent envers son parabatai. Son frère. Son âme jumelle. "Parce que...Bon d'accord, écoutes: elle veut simplement retourner chez elle pour chercher quelque chose qu'elle aurait oublié." Là, Alec a vu rouge. Mais pour qui est-ce qu'elle se prenait cette fichue rouquine? Non seulement elle avait complètent mis leur monde sans dessus dessous, mais en plus elle se permettait de mettre sa sécurité et celle de Jace à rude épreuve? Certainement pas. Pas question. "Pardon? Non, Jace. Non. N'y va pas. Et elle ne quittera pas l'Institut." Jace l'a regardé d'une manière bizarre, et Alec a su avant même qu'il n'ouvre la bouche, que son Parabatai allait le défier. Encore. C'est une chose qu'il faisait de plus en plus souvent: encore une fois, à cause de Clary.

Et ça n'a pas loupé. Alec soupire à nouveau tout en marchant, son arc à la main et ses flèches suspendues à son épaule. Dans sa poche arrière est rangée sa stèle et il regarde un peu partout, prêt à la dégainer en cas de besoin. A quelques pas de lui se tiennent justement Jace et Clary, qui sont tranquillement en train d'avancer. En les voyant, Alec lève les yeux au ciel, presque dégouté de les voir roucouler ensembles. Ils flirtent et sont attirés l'un par l'autre, même le jeune Lightwood le ressent. Et franchement, ça le ferait presque vomir. Puis, lorsqu'il les voit rire tous les deux, ses doigts se resserrent contre son arc: et là, il entend un "pffff", discret. Mais pas assez pour lui, vu qu'il l'a entendu clairement. Surpris, Alec tourne la tête et dévisage Simon, qui marche à ses côtés. Il a le visage légèrement fermé et tire une telle tête qu'Alec arque un sourcil, se demandant quelle mouche l'a piqué. Mais il fait rapidement le rapprochement et un sourire narquois nait sur ses lèvres. "Quoi, tu n'apprécies pas le spectacle?"
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Dim 27 Mar - 4:10

Clary voulait rentrer chez elle récupérer quelques affaires qu’elle avait oublié, Simon aurait dit oui avec plaisir pour l’accompagner si elle ne lui avait pas sorti que Jace serait là, pour les escorter à cause des démons ou autre. Lui qui faisait une joie d’être enfin seul avec Clary, histoire de reprendre une vie normale pendant quelques heures, il allait devoir se coltiner Jace… pas qu’il ne l’aimait pas mais en fait… si, il était terriblement jaloux du jeune blondinet et n’avait pas confiance en lui, ni en ses manières. Ça faisait énormément mal à notre Lewis de voir sa meilleure amie et le chasseur d'ombre se regardaient tous les deux de façon aussi… enfin, il ne voulait plus y penser, il était déjà suffisamment démoralisé mais il avait besoin de sortir, de prendre l’air, ça lui ferait énormément de bien après avoir passé du temps à l’institut.

Une fois préparé, Simon suit les deux zosieaux dehors, apparemment Alex a décidé d’être de la partie car il est venu aussi, il n’avait sans doute pas envie de laisser Jace seul lui aussi. Mais le chasseur d’ombre ne faisait même pas attention à lui, trop occupé à regarder autour de lui, ce qui ne rassura pas réellement Simon. Avant il aurait marché sans faire attention à ce qui l’entourait, maintenant il avait l’impression que quelqu’un avait appuyé sur le bouton on de sa paranoïa et il attrapait le même réflexe que tous les chasseurs d’ombres, c’est-à-dire, regarder partout. Enfin presque tous, Jace lui était occupé à parler avec Clary et le visage du jeune Lewis se ferma, n’aimant pas ce qu’il voyait se dérouler devant lui. « Pfff… » Il aurait bien ajouté un commentaire mais ils le prendraient mal, ce n’était pas le moment de s’attirer les foudres de l’un des deux alors qu’ils avaient de plus gros problème pour le moment. Il fut tiré sa bouderie mais la voix d’Alec qui lui demandait s’il n’appréciait pas le spectacle. « Non, je n’apprécie pas ce que je vois et ne me dis pas que toi non plus, je me trompe ? » Simon voyait bien qu’Alec n’avait l’air d’apprécier cela non plus, même s’il ne doutait pas de la vrai raison.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Dim 27 Mar - 22:57

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alec ne comprend plus son Parabatai. Pourtant ils sont si proches d'habitude et depuis si longtemps qu'ils n'ont pratiquement plus besoin de se parler pour savoir ce que l'un et l'autre pense. Mais depuis que Clary est arrivée...Rien n'est plus pareil. Jace change. Il semble s'ouvrir au monde, et Alec ne peut s'empêcher de trouver cela étrange. D'ailleurs, il a un mauvais pressentiment à propos de tout ça. Il a pourtant essayé de lui parler, de le dissuader de se mêler à la vie de Clary et de cesser de tenir tête à l'Enclave...Mais Jace étant Jace, il n'écoute que lui. Même Alec a du mal a percer sa carapace parfois. Alors la seule solution que le jeune Lightwood a trouvé, c'est de se taire et de rester fidèle au lien qui l'unie à Jace. Mais il n'empêche qu'Alec souffre et ça lui fait d'autant plus mal de se rendre compte que son Parabatai ne se rend pas compte de tout ce qu'il se passe dans le coeur et l'esprit d'Alec. Alors il fait comme d'habitude et prend sur lui: Mais aujourd'hui, il n'est plus le seul à ronger son frein. Simon semble tout aussi heureux que lui de voir Jace et Clary flirter à quelques mètres d'eux. Et comme il l'entend soupirer, Alec ne peut s'empêcher de lui adresser la parole: sauf que le chasseur d'ombre, qui ne sait pas vraiment comment se comporter en présence d'un humain lambda, sort une sorte de petite pique. Simon lui rend d'ailleurs coups pour coups, ce qui dans le fond, impressionne Alec. Mais il se renferme aussi légèrement: qu'es-ce qu'il veut dire par là? Non, il ne peut pas être au courant pour...Alec décide donc de faire comme si de rien était et arque un sourcil. "En quittant l'Institut, ta copine nous met tous en danger. Non seulement en ce qui concerne les démons qui rodent, Valentin qui veut la retrouver, mais aussi parce que nous sommes en train de désobéir à l'Enclave. C'est un délit grave et Jace le sait très bien." Mais le truc c'est que, même si c'était pour aller directement dans les plus profondes entrailles de l'enfer, Alec suivrait Jace sans réfléchir. Juste parce qu'il le doit. Et dans le fond, ce sera certainement pire que l'enfer, si jamais ils veaient à être bannis: on leur retirerait alors toutes leurs runes, leur statut de Shadowhunter, ainsi que leurs stèles. "Ne te méprends pas en pensant que je suis ici pour veiller au bien être et à la sécurité de Clarissa. Je suis venu pour Jace, pour l'empêcher de faire des conneries plus grosses que lui." Et pour l'instant, ça semble être assez mal parti...
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Mer 6 Avr - 23:15

Simon se demandait encore ce qui l’avait poussé à accepter de sortir ce soir… et en voyant la chevelure rousse en face de lui, il trouva la réponse, évidemment il n’aurait pas pu dire non mais est ce que Clary et Jace étaient obligé d’agir comme s’ils n’étaient que tous les deux ? Ca l’énervait et il n’avait qu’une seule envie, c’était d’aller montrer à ce petit chasseur de quoi Simon Lewis était capable. Ce dernier n’était peut-être qu’un humain, un mundane, comme ils l’appelaient, mais il s’en fichait, c’était lui qui avait toujours été là pour Clary et il n’avait pas envie qu’il la lui vole. Il aurait voulu dire à Clary de laisser la police se chargeait de ça, mais vu le monde dans lequel il trainait… la police se ferait plus exterminer qu’autre chose, c’était un mauvais plan. Il ne pouvait pas compter sur lui-même, il ne ferait pas le poids contre ces créatures, il se sentait même nul en cet instant de ne pas avoir fait plus de sport au lycée.

Le jeune Lewis est surpris en entendant la voix d’Alex, l’ours sort enfin de son hibernation sociale et ose lui adresser la parole ? C’est qu’il va surement neiger quelque part. En tout cas non, rien ne lui plaisait dans tout ça, les monstres à la rigueur ok, il pouvait gérer, ça lui fichait la trouille mais bon, au moins il savait qu’il y avait les chasseurs d’ombres, mais là, il se sentait impuissant de voir Jace et Clary se rapprocher de façon… dangereuse. Ca le déprimait. Simon tourna la tête vers Alec, écoutant ses dires sur les dangers qui pesaient sur eux et le fait qu’ils n’obéissaient pas à l’enclave. « Il faut croire qu’on se retrouve avec deux copains aussi têtu que borné l’un que l’autre. Dis-moi, il est toujours comme ça avec les filles ? » Il avait besoin d’être rassuré, peut-être qu’Alec pourrait lui en dire plus, même s’il savait qu’il risquerait de le regretter. Simon mit ses mains dans ses poches, observant les deux oiseaux de nuit en face de lui. « Je vois que tu ne l’aimes pas beaucoup et c’est tout à ton honneur d’être là pour ton meilleur ami, je fais de même de mon côté. Je ne quitterais pas Clary pour rien au monde. » Il se mit à soupirer doucement, l’amour, le sentiment le plus horrible qui soit, si c’était pour souffrir et voir la fille qu’il aimait s’entendre avec quelqu’un d’autre, il s’en serait bien passé


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Ven 8 Avr - 18:07

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Et dire qu'Alec était censé avoir mieux à faire: en fait, c'est vrai que ce n'est pas comme si il n'avait pas d'autres préoccupations! Entre la chasse aux démons, Valentin, et les rapports qu'il doit faire à l'Enclave régulièrement...Sans compter ses parents, à qui il doit rendre des comptes aussi...Oui, Alec Lightwood est un jeune homme très occupé. Et bien que ça le soulage un peu de sortir de l'Institut, Alec trouve tout de même le moyen de faire un peu la tête. Voir beaucoup, la tête. Mais il évite de trop le montrer, sachant que ce n'est pas son style de laisser les autres entrevoir ce qu'il ressent. Finalement, Alec lance un regard en biais à Simon et hausse les épaules. Evidemment, Jace a toujours été attiré par les jolies filles, mais n'a jamais eu d'histoire sérieuses. "Jace ne croit pas en l'amour. Mis à part en celui qu'il ressent pour sa famille, évidemment." Pour Alec et le reste du clan Lightwood, autrement dit. Depuis qu'ils sont enfants, Jace et lui ont passé toutes leurs journées ensembles: ses parents ont littéralement adopté Jace: voilà pourquoi ils étaient comme des frères, avant même d'avoir fait posé leurs runes de Parabatai. Voilà pourquoi Alec trouve toute cette situation bizarre. Jamais auparavant, Jace n'avait ressenti le besoin de défier l'Enclave -ou du moins, pas à ce point-, et là il mettait non seulement sa vie en danger, mais également celle de son Parabatai. Et de Clary et Simon, mais ça c'était autre chose. Voilà pourquoi il se pose énormément de questions depuis qu'ils sont partis de l'Institut. Mais d'après ce qu'il peut voir, il n'est apparemment pas le seul, parce que Simon semble aussi enchanté que lui à l'idée de sortir en ce moment, à l'idée de mettre leurs vies en danger pour un objet que Clary aurait oublié dans son ancienne maison.

Puis, sans pouvoir s'en empêcher, Alec laisse échapper un léger rire en entendant Simon parler de Clary et lui. Pourtant, il n'y a rien de comparable, et bien qu'il ne rit pas pour se moquer, c'est juste qu'il n'a pas pu s'en empêcher. "Vous êtes marrants, vous les Mundanes, de penser que vos relations sont les mêmes que les nôtres. Jace est mon Parabatai, et bien que je ne minimise pas ton amitié pour Clarissa...Ce n'est pas la même chose." De toute manière, pour comprendre le lien qui unit deux Parabatai, il faut en avoir un à soi: et ce n'est pas donné à tout le monde, malheureusement.
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Lun 25 Avr - 22:31

Simon était en mode boudeur, sortir avec tous les hommes de Valentin qui pouvait simplement venir et s’en prendre à Clary ne l’aidait pas du tout à se sentir à l’aise, rajoutant à cela qu’il était obligé de rester en compagnie de Jace… c’était un vrai bonheur. Le jeune Lewis ne supportait pas l’idée, mais le fait que Clary reste seule avec lui et même avec le grand dadet qui avait toujours un air sérieux, ne le branchait pas, il prenait donc sur lui en cet instant. Lui d’habitude qui était si drôle, qui aimait beaucoup sortir toute sorte de bêtise, il en était réduit à se taire, tout en supportant le spectacle affreux qui se déroulait sous ses yeux. Heureusement Alec vint lui parler, même si c’était pour parler des amoureux en face d’eux, ça l’aidait à se changer les idées d’une certaine façon. Mais il n’aimait pas du tout ce que vint lui dire le shadowhunter. « Ouai… donc c’est bien ce que je pensais, son petit jeu avec Clary ne va mener nulle part. » Il prenait ça dans le mauvais sens, comme si Jace n’était qu’un don juan qui draguait les filles juste pour s’amuser histoire de se divertir pour mieux chasser les démons ensuite. Il ne l’aimait pas du tout, c’était certain. Simon vit une ombre bouger mais remarqua bien vite que ce n’était qu’un pauvre chat qui fouillait dans les poubelles, il n’était pas rassuré.

Simon haussa un regard en entendant le Lightwood rire, qu’avait-il dit de marrant ? Pourtant il ne pensait pas du tout avoir dit quelque chose qui aurait pu provoquer son hilarité. Pas la même chose ? En quoi il y avait quelque chose de différent entre leur truc de parabatai et l’amitié humaine ? Simon ne connaissait pas grand-chose, mais il voulait en apprendre plus sur leur monde et leur coutume, tout ceci l’intriguait. « Alors quelle est la différence ? Explique-moi, vos habitudes et vos coutumes sont différente de nous d’accord mais j’ai besoin que tu m’éclaires sur tout ça. Je suis peut être un humain mais je ne suis pas stupide. » Simon apprenait vite quand le sujet l’intéressait, en l’occurrence, tout était intéressant dans ce nouveau monde qu’il découvrait et il voulait en savoir plus puisque maintenant, il serait difficile de passer à côté de tout ça tellement c’était énorme.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Lun 2 Mai - 17:45

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Si Alec n'a pas l'air très content là, tout de suite: Simon ne semble pas en mener large non plus. N'empêche, quel spectacle pathétique ils doivent donner, vus de l'extérieur. Deux amoureux qui n'osent pas s'avouer leurs sentiments devant, et deux amoureux éconduits dont les sentiments sont à sens totalement unique, les suivant de quelques mètres. Alec est horrifié rien que d'y penser et secoue la tête légèrement, essayant de se débarrasser de cette sensation de peine et de jalousie qui le submerge. Pourtant il n'est pas possessif vis à vis de Jace à cause de l'amour qu'il lui porte (ou lui portait, finalement), mais bel et bien à cause de son côté Parabatai. Par conséquent, Alec est possessif, et il n'y peut rien. "J'en sais rien, je ne vois pas encore le futur.", répond tranquillement le Shadowhunter, avec son éternelle mauvaise foi. "Mais une chose est sûre: si il continue à vouloir la suivre dans tous ses états d'âme, il va tous nous faire tuer. Elle a changé quelque chose en lui, et c'est ce que je déteste dans toute cette histoire." Et oui, ça sent très mauvais. Personne, et surtout pas Alec, n'a pour habitude de voir Jace plier comme ça face à une fille. Une fille des plus banales, en plus, au goût d'Alec. Mais qui est-il pour essayer d'empêcher Jace de faire quoi que ce soit? Le jeune Lightwood ne peut que le prévenir, surveiller ses arrières et c'est tout. Comme toujours.

Puis vient le sujet de l'amitié, que l'humain ose presque comparer à ce qui lie Alec et Jace. Sur le coup, Alec rit, plus surpris que contrarié. Mais Simon insiste, il veut en savoir plus. Légèrement impressionné mais refusant de le montrer, il se contente de regarder Simon, un sourcil levé. Bien, si il souhaite savoir... Alec prend une profonde inspiration et soupire tout en surveillant Jace de loin. Celui-ci est encore en grande discussion avec Clarissa, mais, comme si il avait perçu le trouble de son Parabatai, il tourna la tête. Alec sembla communiquer avec lui un instant, par la seule force de son regard et, avec un sourire, Jace focalisa à nouveau son attention sur la rouquine. "C'est compliqué à expliquer. Il est très rare pour un Nephilim de trouver son autre moitié. Beaucoup d'entre nous ne la trouveront jamais, d'ailleurs." Alec fronce les sourcils, se demandant pourquoi Simon est tellement intéressé par tout cela, finalement. Mais il continue tout de même. "Avoir un Parabatai, c'est avoir quelqu'un auprès de soi tout au long de sa vie. Et je parle au sens littéral du terme. Ce ne sont pas que des paroles en l'air que l'on lance comme ça en parlant d'une amitié qui pourra se terminer d'ici cinq ou dix ans. C'est tout ce qu'il y a de plus sérieux, et de vrai. Jace et moi avions treize et quatorze ans quand nous avons été unis devant les Frères Silencieux. C'était dur, et douloureux: mais on a réussi. Le lien ne peut être décrit avec des mots, parce qu'il faut le vivre pour le comprendre...Mais en gros, nous ressentons les émotions de l'autre. Nous communiquons sans vraiment avoir besoin de parler, juste par le biais de nos sentiments. Au combat, nous sommes bien plus forts, et nous avons des pouvoirs que les autres n'ont pas." Comme par exemple, cette faculté de pouvoir traquer, retrouver des gens avec simplement un bout de tissu ou encore un cheveux appartenant à la personne disparue. "Vous les Mundanes, dites être prêts à mourir pour vos proche; et dans le fond, vous êtes assez fous pour penser et faire ce que vous dites. Mais dans notre cas, si par malheur un jour je venais à mourir, ou si Jace trépassait...Notre monde entier serait écroulé. Lui ou moi, auront perdu une partie de notre âme, la moitié de ce qui fait de nous ce que nous sommes et de ce que nous serons. Personne ne se remet jamais de la perte d'un Parabatai. C'est pire que de perdre un parent, ou un ami quelconque. Voilà pourquoi je n'aime pas les voir ensembles. Parce que si quelque chose arrivait à Jace alors, je n'aurais plus qu'à mourir à mon tour, parce que je ne pourrais pas vivre dans un monde où lui, ne serait plus en vie."
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Mer 1 Juin - 23:49

Simon ne se doutait pas une seule seconde qu’Alec était amoureux de Jace, pour lui, c’était juste un meilleur ami qui s’inquiétait pour son pote, mais le jeune Lewis avait l’impression qu’il y avait autre chose. Soit il n’aimait vraiment pas Clary, ou alors il était tellement un mec coincé qu’il n’appréciait pas vraiment la nouveauté. Simon n’avait rien contre Jace de base, mais il n’aimait vraiment pas du tout le fait qu’il convoite la même fille que lui. Autrement dit, lui et Alec étaient bien servis avec le joli spectacle qui se donnait juste en face d’eux. Simon regardait Alec avec attention, il savait qu’il avait raison, que si Clary avait changé quelque chose en Jace, ce dernier avait fait de même… d’habitude Clary était beaucoup plus raisonnable que ça et écoutait son meilleur ami, sauf que là, elle n’en faisait qu’à sa tête, et évidemment, Jace avait toujours raison. Le jeune Lewis se mit à soupirer, il n’aimait vraiment pas ce genre de situation, il aurait préféré continué de rester seul avec elle, continuant de former leur petite bande avec Maureen. Au moins ils étaient bien tous les trois, et même si maintenant ce monde faisait partie de la rouquine, Simon pensait que ça ne serait plus compatible. De plus Maureen n’était pas au courant et ça promettait d’être compliqué puisqu’elle ne faisait que laisser des messages à Simon, d’ailleurs il n’avait pas encore eu le temps de la rappeler avec tout ça. « Je te comprends, c’est pareil du côté de Clary, ça me rend malade… je n’aime pas ce que je vois, elle me plait depuis la maternelle, je n’ai jamais pu lui dire et maintenant c’est surement trop tard. » Ça lui avait échappé, il n’avait rien dit à personne de ses sentiments pour la jeune femme et il suffisait de voir Clary et Jace devant lui et de parler avec Alec pour lâcher l’information, ça lui faisait mal et avait besoin d’en parler.

Par la suite Simon attendait une explication venant de la part d’Alec, il était très intrigué par tout ça, et se disait que plus il en apprendrait sur leur monde, sur leur manière de faire et plus il arriverait enfin à y vivre sans trop se mettre en danger. Il avait déjà emprunté quelques-uns de leurs bouquins qu’il avait étudiés dans sa chambre à l’institut mais cela n’expliquait pas tout. Simon observait attentivement Alec, puis Jace, qui avait l’air de se parler par la pensée, il se garda d’ailleurs de tout commentaire, attendant patiemment que le Lightwood lui explique. Et quand ce dernier commença à lui dire tout ça, Simon prit enfin ampleur de ce que cela représentait… il ne s’était pas attendu à ça, il avait compris qu’il fallait avoir une grande amitié envers la personne pour être son parabatai, mais de là à ce que son monde s’écroule si l’un venait à mourir, c’était surement pire que la mort en elle-même et comprenait donc l’inquiétude d’Alec envers Jace, il allait falloir que Simon parle avec sa meilleure amie pour qu’elle soit prudente. Ils avaient déjà eu cette conversation, mais elle n’avait pas l’air de prendre la situation avec autant de sérieux, tout ce qu'elle voulait c'était sauver sa mère. « Oh oui je comprends, c’est comme si vous étiez des âmes qui font partie d’un même puzzle, vous n’êtes pas complet si l’autre n’est plus là… je comprends mieux ton inquiétude envers ton ami. » Simon se mit à ruminer, apparemment ils étaient deux à s’inquiéter pour leurs deux amis, il fallait trouver un plan pour qu’ils puissent séparer Clary et Jace. Ça rendrait service non seulement au chasseur mais aussi à notre Lewis qui ne voulait pas que sa meilleure amie finisse avec le blondinet. « Je ne sais pas ce que l’on peut faire pour leur faire comprendre la situation… ils sont vraiment têtu comme des mules, et encore j’ai connu une mule une fois quand je suis allé à la ferme à l’école primaire, elle était beaucoup plus compréhensive que ça… » Il s’égarait un peu du sujet-là.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Mer 12 Oct - 18:10

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alec arque un sourcil. Il faut franchement être aveugle pour ne pas voir que Simon craque pour Clary...quoi que, elle doit forcément l'être elle-même, puisqu'elle ne s'en est apparemment pas rendu compte, depuis toutes ces années. "...Depuis la maternelle? Et il te reste un minimum d'amour propre?" Alec ne cherche pas à le critiquer, mais lui est certain qu'il se serait carrément lassé à la place de Simon. Et puis d'abord, comment on peut être amoureux de quelque depuis aussi longtemps sans rien dire? C'est complètement fou. Et ridicule, d'une certaine manière. "On dirait que tu aimes te faire souffrir.", ajoute-t-il comme si ça expliquait tout. "Mais c'est un peu de sa faute", poursuit-il en montrant Clary d'un léger geste de tête. "Il faut être idiot pour ne pas se rendre compte que quelqu'un est amoureux. Peut-être que tu devrais le lui dire..." Et si sa déclaration la séparait de Jace? Et si elle choisissait Simon? C'est vrai que ça les arrangerait l'un et l'autre, dans le fond.

Simon lui demande ensuite des précisions concernant les Parabatai. Ce n'est pas quelque chose que Alec peut décrire, parce que c'est quelque chose de spécial. De si symbolique et de si pur qu'il est extrêmement dur de mettre des mots dessus. Pourtant, Alec pense qu'il ne s'en sort pas mal en lui répondant et apparemment, Simon comprend. Ou semble comprendre, bien que celui qui n'a pas lui même un Parabatai, ne pourra jamais cerner le sens de tout ça. Alors Alec hoche la tête: "Oui, c'est à peu près ça. Aussi, nous sommes destinés à ne pas nous faire de mal. C'est physiquement impossible pour moi de blesser Jace, et inversement..." La violence et la trahison n'a pas sa place au sein de ce lien-ci, heureusement. Voilà pourquoi rien ne peut les séparer. Sauf la mort, bien entendu.

Maintenant habitué aux divagations de Simon, il ne semble même plus remarquer quand celui-ci change un peu trop de sujet pour illustrer ses propos et se contente de continuer à regarder devant lui. Jace et Clary sont toujours là, apparemment eux aussi en train de parler. Sauf qu'ils se sourient de temps en temps et que Jace fait rire Clary: elle va même jusqu'à lui donner un coup de coude dans les côtes à un moment. Malgré lui, Alec est jaloux: il n'aime pas partager son frère, c'est plus fort que lui. "Malheureusement, je pense qu'il n'y a pas grand chose qu'on puisse faire. Jace pourrait m'écouter, mais quand elle est dans les parages, ça ne sert à rien. Même moi, je ne pourrais arriver à le faire changer d'avis."
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Dim 4 Déc - 23:49

Simon se demandait bien comment faire pour que Clary se rende enfin compte qu’il l’aime plus qu’une simple amie, il a vraiment envie d’être avec elle, il a vraiment envie que ça marche mais elle reste enfermé dans son cercle de l’amitié et cela commence à gêner Simon qui l’aime depuis des années, depuis cette fameuse fois ou elle l’a sauvé en lui rendant son goûter... Il leva un sourcil à sa réplique. « Je suis quelqu’un de très patient et j’avais espéré qu’elle s’en rendrait compte et qu’elle me dirait qu’elle m’aime aussi et que nous aurions fini par nous marier tous les deux… » Mais apparemment elle préfère les bads boys, c’est ce que pensait Simon à cet instant et il posa son regard sur Clary et Jace en train de s’amuser encore à rire, ce qui commençait à l’exaspérer. Le jeune Lewis ne s’était pas du tout attendu à ce qu’Alec lui conseille d’aller dire à Clary ce qu’il ressentait, il haussa les épaules. « Je ne sais pas, tu crois que je devrais lui dire ? J’imagine mal la conversation " Tiens au fait Clary, est ce que tu veux sortir avec moi après tous ces années où nous étions juste des meilleurs amis toi et moi ? " Ça me parait un peu bizarre quand même… » Et il avait surtout peur de la réaction de sa meilleure face à tout ça, il avait juste peur que cela fasse bizarre après cette révélation si elle ne préférait pas du tout y donner suite.

Simon comprenait le lien du parabatai maintenant qu’Alec venait de lui expliquer, c’était très intéressant d’en savoir plus sur les chasseurs d’Ombre, Simon n’y connaissait rien et c’était un moyen pour lui aussi d’arriver à mieux comprendre ce nouveau monde, à moins flipper, d’où le fait qu’il adorait aller regarder la bibliothèque ou leurs ordinateurs, il y avait toujours tout un tas de donné intéressante qui pouvait lui servir à mieux comprendre la conversation de certains shadowhunter. Bon le plus claire du temps il se fait quand même bien envoyé chié quand il traîne dans leurs pâtes mais il s’en fiche, il trouve ça tellement excitant et ne quitterait jamais Clary pour rien au monde. « Je comprends, et pourquoi ne se fit-il pas à ton jugement et n’en fait qu’à sa tête ? Il ne respecte que ses idées ? Pas les tiennes ? Depuis que je vous connais je vous vois souvent en désaccord. »

Le jeune homme continue de parler encore et encore, ne se rendant pas compte qu’il allait un peu trop loin dans ses propos. De plus, encore Alec parlait, Simon avait l’impression qu’il y avait plus que ça, comme du ressentiment… Clary lui avait déjà dit qu’elle pensait qu’il ne l’aimait pas et leur conversation lui revenait en mémoire. « C’est une tête de mule… tout comme elle. On devrait trouver un plan, ou je ne sais quoi pour couper le lien qui commence entre eux... Je sais que ce n’est pas digne d’un ami, mais je ne veux pas que Clary gâche sa vie dans vos habitudes… vous l’entraînez mais ce n’est peut-être pas ce qu’elle veut. » Oui bon il savait exactement qu’elle le voulait sinon elle ne le ferait pas, mais Lewis aimerait vraiment qu’elle cesse tout ceci, c’était peut être pour aider sa mère à l'origine mais Simon était sûr que les chasseurs pouvaient se débrouiller seuls. Il ne voulait pas que sa meilleure amie se mettent en danger, elle n'était que novice dans tout ça.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Lun 5 Déc - 22:39

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alec roule des yeux. Si il attendait que la rouquine tombe amoureux de lui, Simon aurait très bien pu se faire une raison et se préparer à rester célibataire pour le restant de sa petite vie d'humain, alors! Les gens comme Clarissa sont aveugles, trop centrés sur leurs propres personnes et sur leurs propres sentiments pour ne serais-ce que penser à ceux des autres. Du moins, c'est ce que pense Alec, évidemment. Et puis Jace et elle semblent être faits dans le même moule, d'ailleurs: comment est-ce qu'il n'avait pas pu se rendre compte de l'attirance qu'avait Alec à son égard, sachant qu'ils sont mentalement et émotionnellement connectés depuis des années, et 24/24?! Une des questions sans réponses qu'Alec préfère autant ne plus se poser. "Loin de moi l'idée de la traiter d'idiote, mais à mon avis, elle ne pourras jamais deviner ce que tu ressens pour elle. Pas à moi que la vérité ne lui explose directement à la figure. Sur ce point là, Jace et elle sont étonnamment similaire", dit-il d'une voix tranquille, mais maussade également. Il n'aime pas que Jace ait des points communs avec elle, même s'il s'agit d'un défaut. "Je n'en sais rien. On ne peut pas dire que je sois un professionnel des relations amoureuses. De toute manière, ce n'est pas comme si tu avais des milliers d'options. Soit tu lui dit et accepte le résultat de ton aveu, soit tu ne lui dis rien et tu passes à autre chose de ton plein gré...Sois tu continues à souffrir. A toi de voir." Oui, Alec ne semble pas vraiment être taillé pour ça. C'est un guerrier, pas un psychologue. Ouvrir son coeur et ses pensées ne fait pas réellement partie de son éducation: bien évidemment avec Jace c'est différent. Jusqu'à un certain point.

Simon pose toujours des tonnes de questions. D'ordinaire, ça l'ennuierait plus qu'autre chose, mais dans ce cas-ci, c'est différent. Il ne saurait pas dire pourquoi, mais ça lui fait un peu plaisir que quelqu'un de l'extérieur s'intéresse au lien parabatai, aussi bizarre que cela puisse paraitre. Chez les Nephilim, c'est naturel, bien que rare. Ça existe. Chez les Mundane, absolument pas. Et il les plaint de ne pas pouvoir vivre une telle expérience et se lier à vie avec son âme jumelle. C'est plutôt triste. "Jace est peut-être mon frère et mon Parabatai, mais il a sa personnalité propre. Sa conscience et son coeur. Il ressent des choses par lui-même. Heureusement, d'ailleurs. Et même si dans la bataille et dans la vie, nous sommes d'ordinaire fusionnels, il y a des sujets sensibles. Des sujets où nos avis divergent et prennent des chemins différents. Toute cette histoire en fait partie. Nous sommes en désaccord, mais nous nous devons de rester soudés et ensembles, quoi qu'il arrive." Pour le moment, Alec a tout de même l'impression d'être le seul à faire des concessions, à se plier aux désirs de son Parabatai. Pourtant il n'était pas obligé de venir, de risquer sa vie, l'honneur de sa famille...Mais Jace passera toujours, toujours en premier. C'est comme ça. Et ça le sera jusqu'au jour malheureux où Alec sera obligé de dire stop et là, ce sera certainement douloureux, autant pour lui que pour Jace. Voilà pourquoi il préfère ne pas trop y penser.

Les sourcils froncés, Alec finit par détacher son regard de son Parabatai pour dévisager Simon. "Nous l'entrainons? Pas ce qu'elle veut? Tu te fiches de moi? D'abord, elle est une Nephilim: elle est obligée d'accepter qui elle est. Surtout maintenant que Valentin est de retour. Si il la retrouvait et qu'elle ne savait pas se défendre, il pourrait la tuer d'une simple pression de la main...Et puis ce n'est pas comme si nous voulions forcément vivre tout ça! En tout cas, je m'en serais bien passé." Alec n'aime pas tellement que Simon sous entende que c'est de leur faute si Clary est encore là. Personne ne l'empêchait de partir avant que la vérité de sorte et qu'on apprenne qui est son père. Elle avait voulu rester, autant assumer jusqu'au bout. Puis Alec soupire, passant une main sur sa nuque. "Désolé, mais Jace est attaché à elle. Il ne la lâchera pas aussi facilement...Et je ne peux faire souffrir mon Parabatai délibérément. C'est contre la nature de notre lien. Alors nous sommes un peu coincés."
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Lun 2 Jan - 23:42

Simon aimerait bien que Clary se rende compte d’elle-même qu’il était amoureux d’elle, il l’aimait tellement qu’il avait peur de lui parler, peur qu’elle lui dise non parce qu’il sentait bien qu’elle ressentait des choses pour Jace et cela ne lui plaisait pas du tout, il la sentait presque partir et cela lui faisait peur. Perdre son amitié serait catastrophique pour lui et il avait toujours été habitué au rejet des autres qu’il ne pourrait pas perdre Clary, il avait eu espoir qu’elle lui dise qu’elle l’aimait mais il fallait croire qu’attendre bêtement ne suffisait pas. Simon était d’accord avec Alec, tant que la vérité n’avait pas explosé, cela ne suffira pas du tout. Mais à garder ça secret, cela allait détruire tout le monde et ça ne marcherait pas forcément. « J’ai bien trop peur de gâcher l’amitié que j’ai avec elle si elle me dit non… mais attend une seconde. Tu parles aussi de Jace… il y a quelque chose qu’il devrait savoir également que tu lui caches ? » La comparaison entre Clary et Jace avait un peu percuté Simon et il regardait Alec de façon insistante, oui ça lui arrive parfois d’être intelligent.

Le jeune Lewis s’était donc intéressé au lien qu’avait Alec et Jace, c’était intrigué et en même temps étrange comme lien mais Simon trouvait ça vraiment intéressant et il espérait vraiment bien comprendre le fonctionnement, tout l’intéressé parmi les chasseurs d’ombres depuis qu’il avait appris l’existence de ce monde. Cela ne devait pas être drôle tous les jours en tout cas lorsqu’ils étaient en désaccord comme maintenant. « Vous avez l’air d’avoir un lien assez compliqué quand vous n’êtes pas d’accord. » Il avait l’impression de vivre la même chose avec Clary même si c’était fait d’une manière différente.

Simon avait lâché une mini bombe, pour lui Clary était entraîné dans cette histoire de force. Si sa mère n’avait pas été enlevée, rien de tout ceci ne serait arrivé et elle n’aurait pas été obligée d’apprendre à s’entrainer et apprendre des choses sur le monde qui l’entourait de façon rapide. « Désolé je me suis mal exprimé, ce que je veux dire c’est qu’elle n’a pas voulu tout ça… Elle allait être accepté dans une école d’art pour ses dessins, elle serait surement devenu une grande artiste s’il n’y avait pas eu tout ça… Je m’en serais passé aussi mais je ne peux pas l’abandonner… pas maintenant. » Et certainement jamais, Simon la suivrait jusqu’au bout du monde s’il le fallait. « Apparemment on est plus que coincé… nous sommes dans le même bateau tous les deux il faut croire. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Lun 9 Jan - 11:26

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Bon, dans un sens, Alec comprend le point de vue de Simon. Qu'il ait la trouille de tout dire à Clary par peur de voir s'envoler en éclat leur amitié...Après tout, il est dans le même cas. Ou il pense qu'il l'est. Qu'il l'a été. En fait, tout est très flou dans son esprit depuis qu'il a rencontré Magnus. L'attirance malsaine qu'il ressent pour Jace a été un poison pour lui, un fardeau lourd et immense qu'il a dû porter à bout de bras pendant des années. Et il pensait mourir avec ce secret, jusqu'au jour ou Magnus est arrivé. Aujourd'hui, il n'est plus sûr de rien, si ce n'est de sa peur panique de perdre Jace, de le voir risquer sa vie pour une cause perdue. Puis son sang se glace quand Simon lui pose cette question, par rapport à Jace. Et voilà, lui qui d'habitude se ferme comme une huître, vient de beaucoup trop parler! Son sang battant dans ses tempes, il reste tout de même très calme en apparence, et répond: "Il est mon parabatai. Je ne peux rien lui cacher, il le saurait." Bon, d'accord: il ment. Comme un arracheur de dents. Mais il ne va tout de même pas avouer à Simon qu'il a eu des sentiments pour Jace! Déjà parce que ce serait idiot, et puis parce que si ça venait aux oreilles de l'Enclave, ils pourraient se faire retirer leurs runes et être bannis de leur propre monde: aimer son parabatai est proscrit, formellement interdit.

Puis, Alec hausse les épaules. "Nous sommes frères. Tous les frère se disputent, mais dans le fond on est toujours là l'un pour l'autre." Pourtant, Alec a l'impression qu'en ce moment, c'est lui qui fait le plus d'efforts, et ça commence doucement à le fatiguer. Et malgré son coup de sang contre Simon qui a osé prétendre que tout ça, tout ce qui arrive à sa meilleure amie est de leur faute, Alec se calme et soupire. Il essaie vainement de se placer du point de vue de cette mundane, mais il a du mal. Il n'a jamais vécu en dehors de chez lui, ni avec personne d'autre que des Nephilims. Il se demande d'ailleurs comment Jocelyn a réussi à aussi bien s'intégrer parmi les humains: lui, il n'y arriverait sans doute pas. "...Tes parents ne t'ont jamais appris que dans la vie, on ne fait jamais ce qu'çon veut? Les choses arrivent, et on doit simplement s'y faire et s'habituer, jouer avec les cartes qu'on nous donne. On se serait bien passés de tout ça, mais maintenant, le fait est qu'on y est. Et on doit faire en sorte que tout se passe le mieux possible...En espérant qu'il n'y ai pas trop de victimes." Finalement, il se tourne vers Simon, il léger -très léger- sourire aux coin des lèvres. "Bienvenue à bord, alors."
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Dim 19 Mar - 22:42

Simon se posait énormément de question sur Alec, il avait l’impression que ce dernier le comprennait beaucoup sur certaines choses, comme si lui avait vécu tout ça. Et quelques soupçons venaient peser dans son esprit concernant la relation qu’il a avec Jace, mais rien de bien concret, il ne comprenait pas vraiment alors du coup il posait des questions. A la réponse du chasseur d’ombres, Simon posa ses yeux dans les siens puis se mit à sourire doucement. « D’accord, décidément ce genre de relation est encore difficile à comprendre. » Leur histoire de parabatai était plus que de l’amitié, c’était un peu compliqué pour Simon, qui lui, trouvait déjà qu’une belle histoire d’amitié était déjà assez difficile comme ça. Il n’y a qu’à voir entre lui et Clary comment cela se passe.

Il ne peut s’empêcher de regarder à nouveau Clary et Jace qui se lance toujours dans des petites piques amusantes et en entendant Alec dire qu’ils sont frères et que comme tout le monde, ils se disputent mais sont toujours là pour l’un et l’autre, il ne put qu’être d’accord. Cela arrivait tout le temps à Simon et Rebecca de se prendre la tête parfois et d’être tout le temps en désaccord pour tel ou tel chose, au final, au bout de quelques heures, c’était déjà fini et ils étaient redevenu frère et sœur comme avant. Les sentiments et le comportement de l’homme pouvaient parfois être assez bizarres quand il était sous la colère ou le désespoir. Il regarda Alec lorsque ce dernier, avec un sourire lui souhaita bienvenue. « Il y aura toujours trop de victime pour moi mais merci, c’est… » Un bruit attira son attention et il détourna la tête, ne voyant plus Jace et Clary qui se trouvaient juste en face d’eux il y a quelques minutes. « Ou sont Clary et Jace ? Ils étaient là il y a quelques minutes… » Une panique s’empara de lui en entendant le bruit d’une poubelle qui tombait au sol non loin d’eux. « C’est surement un chat… un tout petit minou qui vient juste chercher des restes de poisson dans une poubelle. » Simon sentait qu’un truc n’allait pas mais il était toujours du genre trouillard parfois, c’était sa façon à lui de ne pas céder à la panique et courir comme une fille. Et encore, il avait fait énormément d’effort depuis qu’il était au courant de ce monde. « Alec ? Dis-moi que c’est un chat… » Un autre bruit fit irruption dans le calme de la nuit et Simon sauta dans les bras d'Alec par automatisme.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Lun 24 Avr - 10:01

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Alec hausse les épaules. "Même les nephilims n'arrivent pas à comprendre le lien qui lie deux parabatai. Il faut en avoir un à soi pour savoir." Et c'est la stricte vérité. Quoi que. Isabelle semble être la seule qui sache à quel point le lien est pur, et important: pourtant, elle n'a jamais voulu se lier à qui que ce soit. Sûrement parce qu'elle ne veut pas dépendre d'une autre âme, ou alors d'avoir à confier le poids de la sienne sur les épaules de quelqu'un d'autre. Avoir un Parabatai parait facile sur le papier, mais ça ne l'est pas tant que ça: d'accord, ainsi on gagne un partenaire pour la vie -et même au delà- mais il faut aussi savoir que ça met énormément de sentiments en ligne de compte. Non négligeable. Mais si c'était à refaire aujourd'hui alors qu'Alec est adulte, il le referait sans hésiter. Jamais il ne saurait se passer de Jace.

Soudain, Simon se coupe en pleine phrase et Alec comprend immédiatement pourquoi: lui aussi a entendu le bruit. Ses doigts bougent machinalement, comme si il se préparait à dégainer un flingue: sauf que dans son cas, c'est son arc qu'il s'apprête à prendre en cas de danger. Mais ce qui le surprend le plus, c'est de voir que Jace et Clary ne sont plus devant eux. Il se pose alors la même question que Simon et cette fois, sort sa lame séraphique en entendant une poubelle se renverser non loin d'eux. Les sourcils froncés et le coeur battant, il se prépare à se battre, levant tout le même les yeux au ciel en entendant les paroles de Simon. Sûrement un rat, se dit-il en rangeant son arme. "Tu veux bien la fermer?", chuchote-t-il en lui lançant un regard "Calme toi un peu, d'accord? C'était juste un bruit de rien du tout: sûrement un rat, parce que ce coin en est infesté. Alors détends toi." Puis il sourit très légèrement, amusé par la peur bleue que semble ressentir Simon. Mais au moins, il ne part pas en courant, et ça c'est tout à son honneur: d'ailleurs Alec est assez impressionné, parce que la plupart des Mundane n'auraient jamais accepté le monde dans lequel les Nephilims vivent. Pas sans péter une durite en tout cas. Alors on peut dire que Simon tient le coup, pour le moment.

Mais un autre bruit survient et avant que Alec n'ait le temps de faire quoi que ce soit, Simon saute dans ses bras et s'accroche à son cou. Par automatisme, Alec le rattrape et c'est là qu'il le voit: le fameux chat, sortant du coin de la ruelle un peu plus loin. Bon, on dirait que Simon avait raison. Alec roule alors encore des yeux et arque un sourcil. "Un foutu chat", marmonne-t-il avant de lâcher Simon qui s'effondre au sol. "Ne t'inquiète pas, je dirais rien à Clary.", lance-t-il avec un sourire narquois. Mais Alec déchante très vite en sentant que quelque chose de va pas. Réellement. Parce que le chat reste là, assis à les regarder. A première vue ça n'a rien  d'étrange; mais Alec sait reconnaître une créature démoniaque quand il en voit une. "Reste derrière moi.", dit-il alors à Simon, profondément sérieux. Il s'approche légèrement de l'animal qui ne moufte pas et il décoche une flèche si rapidement qu'on aurait dit qu'il n'avait même pas bougé d'un pouce. L'arme touche l'animal dans l'abdomen et celui-ci tombe. Raide mort. Le coeur d'Alec loupe un battement. Non, ce n'est pas possible. Il soupire et passe une main dans ses cheveux, commençant à se sentir réellement coupable. Son instinct ne le trompe jamais d'habitude! Comment il aurait pu tuer un vrai chat?! "Merde", murmure-t-il avant de s'avancer pour le prendre. Il l'a tué, il l'enterrera alors lui-même.

Sauf que l'animal se met à bouger. Pris de convulsion, il tressaute et soudain, grossit, devenant une sorte de masse nauséabonde et indistincte. Et, alors il mesure presque deux mètres, il s'arrête et pousse une hurlement qui fait grimacer Alec. "Super..." Bon, il est assez heureux d'avoir eu raison. Mais maintenant, il faut qu'il se batte seul contre cette chose. Souriant, il fait craquer les os de sa nuque et sort son épée séraphique une fois de plus.
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Mar 13 Juin - 23:12

Le monde des shadowhunters était bien compliqué mais ô combien fascinant, Simon écoutait attentivement Alec qui, malgré les apparences, pouvaient quand même se montrer sympathique quand il le fallait. Le jeune Lewis aurait bien voulu poser plus de question mais il se coupa dans sa phrase, un bruit l’avait interpellé et il commençait vraiment à avoir un peu peur. Le fait que Jace et Clary ne soient plus devant eux était un indice bien inquiétant, c’était toujours comme ça que cela se passait dans les films d’horreurs en général. Les amis disparaissaient un par un avant que le personnage se retrouve seul et de se faire tuer. Il se tut immédiatement en entendant Alec qui commençait à lui dire de la fermer. A cet instant, le jeune Lewis est en train de lutter corps et âme pour rester debout et ne pas partir loin d’ici, tout en lui disait qu’il devait partir mais il ne pouvait pas laisser Alec seul en cas de problème. La meilleure chose qu’il ait pu faire, fut de sauter dans les bras de jeune homme en entendant un autre bruit. Instinct de survie, un peu humiliant certes, il devait bien se l’avouer, Simon était un peu peureux quand il se sentait si désarmé.

En voyant le fameux petit chat qui sortit enfin de sa cachette, Alec le lâcha et Simon finit par terre. Il se releva assez vite, se méfiant de ce nouveau petit minou. « Très aimable de ta part Alec… » Simon le trouvait quand même très bizarre ce chat et cela se confirma lorsque le chasseur lui intima de rester en arrière. Il observe donc le jeune homme tirer une flèche sur le chat et ne le voyant pas réagir ou quoique ce soit, Simon crut vraiment qu’ils s’étaient trompé. « Alec… ce n’est en rien ta faute. » Après tout il fallait se méfier de tout, comment on aurait pu deviner que ce chat n’était qu’un simple chat après tout ? Simon commence à s’approcher mais en voyant le minou prit de convulsion, il fait un pas en arrière. « C’est pas bon… vraiment pas bon ! » Et là le chat se transforma en démon, et pas un démon sympa, non seulement il était moche mais en plus il ne sentait pas bon.

Le jeune Lewis regarde autour de lui, espérant qu’au moins Jace viendrait aider Alec mais aller savoir où ils étaient passés lui et Clary. De plus, Simon était sans arme et ne savait pas quoi faire du tout pour aider Alec. Il prit son téléphone et appela Clary, mais sans succès. « Mais où est ce qu’elle est ? » Il regarda partout et prit un simple couvercle de poubelle pour se défendre, ça ne sera peut-être pas efficace mais il pourrait s’en servir comme d’un bouclier en attendant.


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 774
⊰ HERE SINCE : 18/10/2013
⊰ WORK : hunting demons

Voir le profil de l'utilisateur https://thebookwasbetterweb.wordpress.com/
MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   Mer 14 Juin - 23:59

We're not that different after all...
 
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
La situation aurait pu être comique. Vraiment. Les deux meilleurs amis amoureux en train de regarder celui ou celle pour qui leur coeur bat, en train de flirter. Les perdre de vue. Les chercher, pour finalement se retrouver dans les bras l'un de l'autre parce qu'un bruit est soudainement survenu. Amusé malgré lui, Alec jure à Simon qu'il ne dira rien à Clary et celui-ci le remercie d'un ton plus ironique, ce qui fait légèrement sourire le Nephilim. Vient ensuite le chat, qu'Alec tue sans aucune hésitation. Pourtant, la culpabilité le ronge quand il ne voit plus l'animal bouger, pensant en avoir abattu un vrai. De son côté, Simon essaie de le rassurer, mais Alec n'écoute pas. Il s'en veut. Du moins, il s'en est voulu jusqu'à ce que la bestiole se remette à bouger, à se transformer en un monstre horrible. "Reste derrière-moi", dit-il finalement à Simon en jetant un coup d'oeil en arrière. Alec est totalement calme, serein. Il est dans son élément. "Tu veux bien arrêter de la chercher? Elle est avec Jace, elle est parfaitement en sécurité. Fais toi plutôt du soucis pour toi-même." Finalement, il arque un sourcil en voyant Simon se munir d'un simple couvercle de poubelle et soupire. Qu'est-ce qu'il a bien pu faire à Raziel pour être obligé de se coltiner un boulet pareil? Parce que maintenant, non seulement il a sa vie à protéger, mais également celle d'un humain fragile, qui n'a apparemment aucune technique dans l'art du combat.

"Uriel", chuchote-t-il a son épée et la lame s'illumine. Face à lui, le démon est complètement formé, immense et dégoûtant. "Reste derrière", répète-t-il ensuite à Simon tout en fixant la bête. Puis il serre ses doigts autour de sa Seraph Blade. "Je m'occupe de ce truc et on rentre. Clary et Jace s'en sortiront." Bien qu'il ai horreur de laisser son parabatai seul, Alec sait que la priorité ici, c'est la sécurité des humains. Et là tout de suite, de Simon. Si un démon aussi énorme se trouve ici, qui sait ce qui se cache d'autre? Alors il n'attend pas une second de plus et fonce vers la créature, avant de porter son premier coup.
acidbrain


”Yeah, me and 17,000 other memories.”   
CRACKLE BONES
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: we're not that different after all...(simon)   

Revenir en haut Aller en bas
 

we're not that different after all...(simon)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Flashbacks & Flashforwards :: Flashback-
www. PRD.
www. TOP SITE