Venez découvrir le nouveau concept "Back To The Future", juste ici!

Partagez | .
 

 she goes wherever the wind takes her.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


⊰ WORDS : 179
⊰ HERE SINCE : 26/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: she goes wherever the wind takes her.   Dim 20 Mar - 7:58



Prénom p. Nom
"la petite citation qui va bien"


âge, lieu de naissance ∞ réponse ici. ; statut civil ∞ réponse ici. ; Je suis un ∞ humain, shadowhunter, démon, loup-garou, vampire... ; métier ∞ réponse ici (adulte seulement) ; Orientation ∞ Hétéro, homosexuel.;  crédit ∞ réponse ici. ; célébrité ∞ réponse ici. ;


Caractère
En une dizaine de ligne, décrivez nous le caractère de votre personnage. Juliet est la gentillesse incarnée. C'est le genre de personne qui ne porte pas la haine dans son coeur et qui sourit tout le temps. Qui trouve toujours le meilleur de chaque situations. Et de chaque personnes qu'elle croise. Elle a toujours apporté une sorte de lumière, de chaleur et c'est ce que ses proches aiment chez elle. Juliet a cette innocence, cette envie de vivre. D'aimer. De rire. Elle est également très forte, et ce malgré son apparence si frêle. Elle est gentille, douce, intelligente et mature pour son âge. Mais elle n'a pas que des qualités, comme tout être humain: en effet, Juliet peut se montrer imprudente, et maladroite. Parfois trop franche, si bien qu'elle finit par s'emmêler les pinceaux. Souvent trop discrète, elle est alors timide, également. Rancunière aussi, bien malgré elle. Mais ses défauts ne sont pas ce que l'on retient de Juliet lorsqu'on pense à elle: non, on pense surtout à son sourire. A sa joie de vivre.

Physiquement, Juliet est très grande, et fine. Frêle, elle est d'apparence fragile, mais elle est plus forte qu'elle en a l'air: surtout maintenant qu'elle est vampire. Ses longs cheveux sont bruns -ils l'ont toujours été- et sont souvent bien indisciplinés. Et ses yeux, eux, sont couleur noisette, doux et expressifs. Elle possède également un très joli sourire, assez communicatif. Mais les traits fins de son visage lui donnent un air innocent et doux, allant parfaitement bien avec son caractère. Et avant, sa peau était bronzée, limite dorée: aujourd'hui elle a pris la couleur de la porcelaine, et la froideur également. Ses crocs sont aussi blancs que l'ivoire, et plus brillants que la neige un jour de grand soleil. Elle est souple et agile: d'abord grâce à sa nouvelle condition, mais surtout parce qu'elle a fait de la danse et de la boxe étant plus jeune...


Anecdotes
Ici, vous pouvez mettre des anecdotes sur votre personnage. Dîtes nous en plus sur votre personnage. Nisi mihi Phaedrum, inquam, tu mentitum aut Zenonem putas, quorum utrumque audivi, cum mihi nihil sane praeter sedulitatem probarent, omnes mihi Epicuri sententiae satis notae sunt. atque eos, quos nominavi, cum Attico nostro frequenter audivi, cum miraretur ille quidem utrumque.



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ réponse ici. ; âge ∞ réponse ici. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ réponse ici. ; Que penses-tu du forum? ∞ réponse ici  ; Un dernier truc à dire? ∞ réponse ici. ;


Just kiss me then.
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 179
⊰ HERE SINCE : 26/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: she goes wherever the wind takes her.   Dim 20 Mar - 7:59



This is my story
"la petite citation qui va bien"


Dans la nuit noire, au beau milieu de ce cimetière, la terre tremble là où une tombe a été fraichement creusée. Bientôt, une main en sort, poussant la terre, la labourant rageusement pour l'écarter et la retirer. Bientôt, Juliet se redresse, les vêtements dans un sale état, tâchés de sang et maculés de boue. Ses cheveux sont emmêlés, mais tombent toujours en cascade le long de ses épaules et de son dos. Le teint pâle, elle prend une profonde inspiration tout en ouvrant les yeux. Ce qui la frappe en premier, ce sont les bruit. Elle entend le moindre son comme si le volume d'un ampli était monté au maximum, et ne peut s'empêcher de se boucher les oreilles tout en fermant fort les yeux. Puis dans un second temps est venue la faim. Violente. Forte. Irrésistible. Sans rien pouvoir contrôler, Juliet s'est relevée, s'extirpant alors totalement de terre, et c'est là qu'elle l'a vu. Cet homme, qu'elle pense avoir déjà croisé quelque part, par le passé. Il est grand, a le teint aussi pâle qu'elle et ses cheveux bruns vont très bien avec ses yeux d'un bleu couleur lagon. Il la regarde, les bras croisés et l'air très sérieux. Au début Juliet n'a qu'une envie, lui sauter dessus et le vider de son sang. Elle ne pense qu'à cela, tout comme chaque cellules de son corps, chaque pores de sa peau. Et elle le fait. A une vitesse incroyable, elle traverse les quelques mètres qui les séparent et essaie de s'en prendre à lui: mais bizarrement, il est aussi rapide qu'elle. Et surtout, il est bien plus fort. Sans réellement se fatiguer, il arrive à la maîtriser et l'immobilise, se plaquant contre le dos de Juliet. Celle-ci essaie de se débattre, mais il la tient si fort qu'elle sent ses os craquer, comme si ils allaient se briser. "Shhhh", fait-il d'une voix douce, comme pour la calmer. Et dans un sens, ça semble marcher. Mais qu'un court instant, parce que presque aussitôt, la faim reprend le dessus. "Calme toi. Tout va très bien se passer. Tiens, bois ça." Tout en parlant, le jeune home lui tend une sorte de poche, où se trouve un liquide rouge et opaque. Sans réfléchir une seconde, portée par ses instincts, Juliet saisit ce qu'il lui donne et avale le liquide d'une traite. Presque immédiatement, il lui en tend une autre, puis une autre encore. Au total, Juliet en vide quatre avant de se sentir mieux. Avant que l'impression de faim, de douleur et de souffrance ne parte. Soudain, ça lui tombe dessus comme si elle venait de heurter un camion: mais qu'est-elle en train de faire exactement?! La sentant plus calme, l'inconnu la lâche et, cette fois-ci le visage et les mains pleines de sang, Juliet se retourne pour le regarder. "Qu'est-ce que...Qu'est-ce que vous m'avez fait?!" Il ne répond pas tout de suite et soupire avant de dire: "Moi, je ne t'ai rien fait. Enfin, rien à part t'offrir une nouvelle chance de vivre ta vie." Perdue et totalement sous le choc, Juliet secoue la tête, essayant vainement de faire abstraction du bruit assourdissant qui l'entoure. "Mais...Mais qu'est-ce que je faisais dans ce trou? Pourquoi est-ce que j'étais sous terre? Et pourquoi est-ce que j'entends tout si fort? Et pourquoi est-ce que j'ai eu envie de vous touer? Pourquoi-"
"Je sais, tu as beaucoup de questions en tête, et tu auras toutes les réponses bientôt. Mais d'abord, tu dois me suivre; nous ne devons pas rester là." Juliet secoue la tête, comme si elle était sur le point de fondre en larmes. "Non! Je n'irai nulle part! Je veux rentrer chez moi, mes parents doivent être tellement inquiets. Oh, et mon frère aussi!" Alors qu'elle amorçait un mouvement pour s'en aller, l'inconnu la rejoint rapidement, la prenant par les épaules pour pouvoir la regarder dans les yeux. "Tu ne peux pas rentrer chez toi, je suis désolé. Ta famille te crois morte. C'est pour ça que tu es ici, Juliet. Que tu étais enterrée." Secouant la tête, têtue et en colère, Juliet se débat, mais il ne la laisse pas s'en aller. Au contraire, il l'attire contre lui et la serre fort. Finalement, à bout de force et presque résignée, Juliet se laisse aller, et se met à pleurer. Morte? Mais comment? Pourquoi?! Et comment se fait-il qu'elle soit encore en vie alors? Et pourquoi est-ce qu'elle a si faim?! Tant de questions sans réponses. Mais, à son oreille, l'inconnu lui jure qu'il sera là pour répondre à ses questions. Pour l'épauler et la guider. Seulement, Juliet ne sait pas si elle est prête pour ça. Pour la nouvelle vie dont on l'a affublée. Juliet voudrait retrouver sa famille, ses amis, sa maison. Son lycée. Elle veut aller à l'université. Elle veut vivre.

Maintenant, il n'y a plus que les ténèbres.


Just kiss me then.
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 1873
⊰ HERE SINCE : 08/12/2012
⊰ WORK : Art student

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: she goes wherever the wind takes her.   Dim 20 Mar - 18:19

Re Bienvenue avec ce nouveau personnage
J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire


"We are always and absolutely better together."
∞ “You can break my soul. take my life away. beat me. hurt me. kill me. but for the love of god, don't hurt him.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 172
⊰ HERE SINCE : 03/11/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: she goes wherever the wind takes her.   Dim 20 Mar - 22:38

Re bienvenue la miss


Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 1166
⊰ HERE SINCE : 21/10/2013
⊰ WORK : Bras droit de la Reine/Diplomate

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: she goes wherever the wind takes her.   Lun 21 Mar - 15:30

Rebienvenue en plus avec Hailee ^^



"Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call, It's just a cruel existence like there's no point hoping at all, Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing, What is happening to me?" Taylor Swift & Zayn Malik - I don't wanna live for ever


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: she goes wherever the wind takes her.   

Revenir en haut Aller en bas
 

she goes wherever the wind takes her.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: You're the one that i want :: Who are you? :: Welcome to the City Of Bones-
www. PRD.
www. TOP SITE