Venez découvrir le nouveau concept "Back To The Future", juste ici!

Partagez | .
 

 Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


⊰ WORDS : 179
⊰ HERE SINCE : 26/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 1:31



Alexis Cassie Wesley
"The other kids...They think i'm weird."


âge, lieu de naissance ∞ J'ai 18 piges depuis deux mois et j'suis née à New York. ; Je suis un ∞ Sorcier. Genre Harry Potter, mais en mieux. ; métier ∞ Pour l'instant je fais rien de ma vie. J'ai arrêté mes études et j'apprends à gérer mes pouvoirs. En gros, j'suis occupée! ; Situation ∞ Je suis célibataire. L'amour, c'est pour les faibles! ; Orientation ∞ Comme les gays au masculin, j'aime les mecs. ;  crédit ∞ tumblr, parce que ça roxxe du poney. ; célébrité ∞ Chloe Moretz, parce que c'est une foutue badass! ;


Caractère
En une dizaine de ligne, décrivez nous le caractère de votre personnage. Parait que je suis difficile à vivre. Parait que j'ai un caractère de cochon et que mes principaux centres d'intérêts sont de faire chier le monde et de faire des tas de conneries. Parait que je suis drôle et attachante. Parait que je suis têtue et vulgaire parfois. Parait que je suis aussi tenace qu'une mauvaise herbe et que je suis courageuse. Parait que je suis protectrice et jalouse. Parait que je suis possessive. Parait que je suis sentimentale, même si ça je pense que c'est de la connerie... Parait que je peux me montrer méchante et sarcastique. Parait que je peux me montrer gentille et à l'écoute, mais je dirais que c'est plutôt rare. Parait que mis à part tous ces défauts, j'ai des tas de qualités.


Anecdotes
Ici, vous pouvez mettre des anecdotes sur votre personnage. Dîtes nous en plus sur votre personnage. Il m'arrive de me montrer vulgaire: En effet, je dis énormément de gros mots ✤ Je fais toujours le contraire de ce qu'on me dit ✤ Je suis un esprit libre et il me faut surtout pas essayer de me brider ✤ J'ai appris à me battre depuis que j'ai six ans: D'abord judo, puis boxe et maintenant je pratique différents arts martiaux ✤ J'ai appris que j'ai des pouvoirs il y a moins de six mois: Lors d'un coup de colère, j'ai failli tuer une fille qui n'arrêtait pas de se moquer de moi au lycée. Résultat, tout le monde pense que je suis un monstre ✤ Ma mère a la trouille, elle n'ose même plus me regarder, mais dans le fond, je m'en tape ✤ L'amour selon moi, c'est surfait. C'est également synonyme de souffrance ✤



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ réponse ici. ; âge ∞ réponse ici. ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ réponse ici. ; Que penses-tu du forum? ∞ réponse ici  ; Un dernier truc à dire? ∞ réponse ici. ;


Dernière édition par Alexis C. Wesley le Sam 26 Oct - 16:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 179
⊰ HERE SINCE : 26/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 1:32



This is my story
"la petite citation qui va bien"


Tu es une fille spéciale. C'est ce qu'on m'as dit et répété des tas de fois. Mais pour les autres, je n'ai jamais été spéciale dans le bon sens du terme. En réalité, j'ai toujours senti cette sorte de haine, ce mépris et ce dégout que j'inspirais généralement aux gens: Surtout à mon crétin de père. Ma mère l'as quitté quand j'étais bébé et je ne souviens pas d'elle, mais mon paternel lui, garde un souvenir à horrible de leur rupture. La preuve, je sais qu'il la déteste encore aujourd'hui, mais je n'ai jamais su pourquoi avant il y a six mois.
Mon enfance...Disons qu'elle n'a pas été aussi belle que je l'aurais voulu. Mon père bossait trop et on se voyait à peine: Je pense qu'il le faisait carrément exprès pour ne pas rester près moi plus d'une ou deux heures par jours. Je devais sans doute trop lui rappeler la femme qui l'as abandonné et l'a laissé seul avec moi sur les bras. J'étais devenue un fardeau dès ma venue au monde et le pire, c'est que je ne savais absolument pas pourquoi. Très tôt, j'ai appris à me gérer seule, à être indépendante: Seule gamine de cette foutue famille, j'étais obligée de me faire à cette vie là. Alors j'ai compensé l'absence d'attention de la part de mon père à l'école. En primaire, j'étais déjà une enfant turbulente, bavarde...Je faisais mille et une conneries pour qu'on s'occupe de moi: C'était inconscient. Mais malgré tous les efforts de mes profs pour essayer de faire changer mon père, rien n'y a fait. Alors je suis resté une gamine assez sauvage: Un petit garçon manqué que rien ni personne n'effrayait. Je me protégeais moi-même de la douleur en rejetant assez violemment les autres et, assez rapidement, je suis devenue « le monstre ». La fille bizarre qui ne veut bizarrement pas s'intégrer aux autres autrement qu'à coups de morsures et de coups. Quoi? J'étais gamine!

Bref. J'ai fini par grandir, puis par entrer dans l'adolescence. J'ai arrêté de mordre et de frapper. Au lycée, tout était différent. Les gens étaient plus durs, avaient tendant à s'acharner et même s'il m'arrivais de me montrer méchante aussi dans le but de me défendre, jamais je n'aurais pu être aussi cinglée que les gens de mon bahut. Ce qui me connaissaient depuis longtemps m'ont tout de suite cataloguée et ont propagé la rumeur: Comme quoi j'étais un peu rude et bizarre. Que même mon propre père ne voulait pas de moi. Bon, je ne dis pas que c'est entièrement faux, mais même! Personne n'avait à rire de moi à cause ce que je vivais, minimisant complètement mes sentiments. Alors je me suis renfermée, assez vite même. Je me suis mise à ne plus parler et à me retenir de réagir, espérant qu'on me fiche alors la paix...Faux. Complètement faux. Tout le monde à continué à me voir comme une gamine étrange qui lisait des livres de Stephen King à longueur de journées et qui avait apparemment une passion pour le surnaturel. Mais ce dernier fait n'a jamais été prouvé, même si l'occulte m'as toujours intriguée. Ca ne m'as jamais donné envie de le pratiquer pour autant. Mais bon, les rumeurs, je m'en fichais pas mal, tant que ne parlait pas de mon père ni du dégoût que je lui inspirait.
Et au fil des années, c'est passé. Je faisais partie des murs, avait appris à me camoufler, à passer plutôt inaperçue et les remarques des gens glissaient sur moi. J'étais hermétique à tout et les envoyait donc tous royalement se faire foutre, mentalement parlant.

Puis il y a six mois, ma vie a pris un tournant. J'étais encore dans l'enceinte du lycée et allait rejoindre ma voiture quand un mec est venu me parler. Et pas n'importe lequel! Non, ce n'est pas un garçon sur qui j'avais craqué dès la première fois que je l'avais vu comme dans les films romantiques à deux balles! Mais voilà, il était beau et s'était même montré gentil. C'était étrange, parce que je n'étais pas habituée à ce que les mecs viennent me parler de leurs plein gré: Les seuls a qui j'avais jamais adressé la parole sont ceux qui m'ont demandé des cigarettes ou encore ceux avec qui je devais faire un devoir en commun pour un cours. Rien de plus, rien de moins. Bref, il m'as simplement proposé de prendre un café le lendemain. Et je vous le donne en mille: J'ai accepté. Comme l'abrutie que j'étais. Pourtant, je sentais le piège, parce que c'était trop suspect et trop soudain pour être vrai. Mais j'ai voulu y croire, trop entêtée et contente pour me poser des questions. Pour ma défense, il était gentil et ne s'était jamais moqué de moi: on ne s'était même jamais parlé. Alors c'est pour ça que j'ai eu envie de dire oui. Et que je l'ai fait.
Et là encore je vous le donne en mille...J'ai eu le coeur brisé.

Le soir-même, j'avais eu la bonne idée de parler du rendez-vous à mon père, qui m'as regardé comme une paire de seins me poussait soudainement sur la tête.

« Et tu vas vraiment y aller? », m'avait-il demandé, l'air très sérieux.

J'ai hoché la tête et il a rit. Pas un rire méchant, juste un rire lâché sous le coup de la surprise, qui m'as étonnée.

« Il se moque de toi, Alexis. Tu ne t'en est pas rendue compte? »
«...Et pourquoi il ferait ça? Il n'a pas l'air d'être comme les autres. Je ne l'a jamais vu se moquer de moi avec le groupe de débiles mentaux que forment les populaire du bahut. »
« Mais il ne t'as jamais défendue non plus, je me trompe? »
« Ouais, et avec toi ça fera deux, connard. »

Je me souviens que nous nous étions hurlé dessus ce soir là. Fort. Mais ça n'avait pas suffit pour enclencher la machine et me faire perdre les pédales. Non, tout s'est réellement passé le lendemain, quand je suis allée au café pour rejoindre le fameux garçon. Après tout, pourquoi pas? Toute ma vie je m'étais méfiée des autres et l'envie me prenait d'apprendre à faire confiance, à au moins laisser le bénéfice du doute. Pour une fois.

Une fois de trop, si vous voulez mon avis. Le feu s'est éteint le jour suivant, lorsque j'ai revu le garçon. Au bahut. Il paraissait gêné et a même essayé de s'excuser. Apparemment, il a eu peur des critiques, cet abruti. Pourquoi m'inviter en premier lieu, alors? La colère est tout de suite revenue et là...J'ai explosé. Littéralement. Je l'ai poussé et même si normalement il n'aurait du reculer que de quelques pas, là il a volé. Il s'est élevé de plusieurs mètres et a complètement traversé le couloir avant de rebondir contre un mur. Tout le monde dans le couloir à entendu un gros « crac », moi y compris.
Là, si avant le fait que je sois un monstre n'était qu'une insulte visant à me faire de la peine, ça prenait tout son sens. Par la force de la pensée ou je ne savais quoi, j'avais réussi à blesser sérieusement quelqu'un qui faisait deux fois ma taille et mon poids! Je me souviens être restée totalement pétrifiée et avoir regardé les personnes présentes qui avaient l'air aussi surprises et effrayées que moi. Certains sont partis en courant et d'autres ont reculé, comme si ils s'attendaient à ce que je perde à nouveau mon sang froid. Perdue et déroutée, j'avais simplement tourné les talons et avait quitté l'établissement. Je suis une fille spéciale, je le sais. Simplement, je n'avais jamais cru que c'était vrai.

Suite à ça, mon père est entré dans une colère noire: Je ne l'avais jamais vu aussi remonté. C'est lç qu'il m'as tout avoué: Que ma mère était un démon, quelqu'un d'horrible qui lui avait caché sa véritable nature durant presque trois ans, avant de s'en aller après lui avoir tout avoué. Au début, j'ai ri. Ma mère, un monstre? Il devait avoir grave fumé la moquette pour ne serais-ce que penser que c'était possible! Mais voilà, mes « pouvoirs » existaient bel et bien, j'en avais eu la preuve. Et je les tenais d'elle.

« J'en ai marre. Je ne peux pas prendre le risque de te garder ici, Alexis. Le jour de tes dix huit ans, tu t'en vas. »
« Ah ouais? Et où ça, vieux fou?! Je n'ai personne sauf toi, au monde! »
« Ce n'est pas vrai. Tu as ta mère. »
« Mais je ne sais même pas qui elle est! Elle est peut-être morte aujourd'hui! »
« Crois moi, elle ne l'est pas. Les démons vivent longtemps, d'après ce que je sais. »
« Tu es complètement taré! »

Quatre mois plus tard, je faisais mes valises et partait, le jour de mon anniversaire. Mon père avait eu ce qu'il voulait et m'avais fait dégagé. J'avais simplement pris avec moi quelques fringues, deux trois objets auxquels j'étais attachée, un peu d'argent et une photo de ma mère. Rien d'autre. Au début, je suis allée à l'hôtel, me promettant de chercher du boulot, ne pensant même pas à la fac. J'avais même quitté le lycée avant d'être diplômée alors l'espoir de faire de grandes études était difficilement réalisable, de toute manière. Et en dehors de mes recherches infructueuses d'emploi, j'essayais de perfectionner mes dons, d'en voir l'étendue. Puis bien vite, je m'en suis servie pour voler. D'abord des petites choses comme de la nourriture, et ensuite je suis passée à l'argent. Ouais, j'avoue, ce n'est pas des plus glorieux...Mais j'aimais ça, je pense. Être livrée à moi-même, seule et avec des pouvoirs assez géniaux en plus! J'aimais ce que je devenais. Du moins avant que je ne tombe sur ce type. Tatoué de la tête au pieds, sa peau marquée par des signes étranges. Il m'a abordé un jour alors que j'allais rejoindre la maison que je squattais pendant l'absente des propriétaires et m'as sermonné. Il a même voulu me tuer! Sois disant que j'étais une créature de l'ombre. Une sorcière. Merci bien, mais il ne m'as absolument rien appris sur ce coup là! Finalement, voyant que je ne connaissais rien de ses propres origines et que je savais à peine utiliser mes pouvoirs, il a décidé de me laisser la vie sauve. Sauf que voilà, depuis il essaie de me faire changer! Il me colle comme de la glue, peu importe ce que j'essaie de faire! J'ai même voulu partir quelques fois, fuguer et ne plus jamais revenir, mais il ne m'as jamais laissé le temps. Il semblait prévoir le moindre de mes mouvement.

« C'est pour ta sécurité », qu'il me dit toujours.

Quel danger est-ce que je cours exactement? Le fait que je sois une sorcière ne veut rien dire pour moi, tout simplement parce que je n'ai pas grandi dans ce monde là. Dans ma tête je ne suis rien d'autre qu'une humaine paumée et abandonnée qui veut retrouver sa foutue mère pour lui cracher tout ce qu'elle pense à la figure.
Et avec ou sans l'aide de mon nouvel « ange gardien », j'y arriverais.


Dernière édition par Alexis C. Wesley le Dim 27 Oct - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 11:13

Bienvenue !!!
Bon courage pour ta fiche !!!

Excellent choix de vava   
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 13:16

Reee-Bienvenue sur le fow *-* Bon courage pour ta fiche !!   
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 179
⊰ HERE SINCE : 26/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 13:52

Merci vous deux!   


Just kiss me then.
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 13:55

Re-bienvenue  
Et bonne chance pour ta fiche  
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 179
⊰ HERE SINCE : 26/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 14:26

Merci ^^


Just kiss me then.
And we were lovers, now we can't be friends. Fascination ends, here we go again. Cause it's cold outside, when you coming home. Cause it's hot inside, isn't that enough.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   Sam 26 Oct - 15:04

Re-Bienvenue, blondasse!  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexis ✤ Ma journée au quotidien : Me lever, être incroyable, aller me coucher.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: You're the one that i want :: Who are you? :: Sorry, stay in the human world-
www. PRD.
www. TOP SITE