Venez découvrir le nouveau concept "Back To The Future", juste ici!

Partagez | .
 

 Chloe * Find me in the shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


⊰ WORDS : 1166
⊰ HERE SINCE : 21/10/2013
⊰ WORK : Bras droit de la Reine/Diplomate

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Chloe * Find me in the shadows    Lun 21 Oct - 23:12



Chloe De Hayos
"Love will remember"


âge, lieu de naissance ∞ 21 ans. Mellila, Espagne.. ; statut civil ∞ Célibataire. ; Je suis un ∞ Loup-Garou ; métier ∞ Étudiante et travailleuse à temps partiel ; Situation ∞ Célibataire ; Orientation ;  ∞ Hétéro ; célébrité ∞ Selena Gomez ;


Caractère
Chloe était auparavant une jeune femme enjouée et sociable, mais depuis l’attaque, elle accorde difficilement sa confiance. Elle préfère rester dans son coin pour faire ces choses et laisser les autres faire les leurs. Par chance, les travaux en informatique étaient la plupart du temps individuel. Elle commence à ce faire des connaissances puisqu’elle vient d’arriver à New-York il y a quelque semaine. La louve a peur de se transformer et de blesser les gens ce qui la rend très nerveuse et lui procure une médiocre confiance en elle. Elle essaie d’oublier les évènements passés, mais c'est très difficile pour elle.

Avant elle était maladroite, mais maintenant, dû à sa transformation, ces instincts se sont beaucoup développés et elle ne tombe plus comme avant. Et oui, il ne peut pas y avoir que des défauts ! Elle est beaucoup plus déterminée qu’avant. Elle sait ce qu’elle veut. Ce que femme veut, elle l’aura ! Premièrement, finir ces études et pour après, on verra bien !


Anecdotes
La louve est solitaire parce qu’elle ne sait pas trop comment réagir à sa transformation et à son nouveau elle. Chloe ne connaît pas bien la définition de meute… tout ce qu’elle voyait en Europe ressemblait à une secte. Tout le monde avait l’air d’avoir eu un lavage de cerveau et espionnait l’un sur l’autre.

Elle trouve les américains très froids comparativement au sang chaud des espagnols. Elle doit l’avouer, elle a un peu le mal du pays pour l’instant. Par contre, elle ne peut pas retourner chez elle de peur de croiser Oliver et qu’il se remettre à la suivre partout. Croisons les doigts pour qu’il ne vienne pas jusqu’ici.

Pour l’instant, elle est entrain de visiter New-York et son endroit préféré est Central parc. Il lui reste encore bien des endroits à voir !



You, behind your computer
prénom/pseudo ∞ Amélie ; âge ∞ 23 ; Comment es-tu arrivé là ? ∞ Google après Top site ; Que penses-tu du forum? ∞ Ça fait mille ans que je cherche un forum sur la cité des ténèbres que j'aime ! ; Un dernier truc à dire?  Mucho love  ;



"Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call, It's just a cruel existence like there's no point hoping at all, Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing, What is happening to me?" Taylor Swift & Zayn Malik - I don't wanna live for ever




Dernière édition par Chloe De Hayos le Mar 22 Oct - 5:22, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 1166
⊰ HERE SINCE : 21/10/2013
⊰ WORK : Bras droit de la Reine/Diplomate

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Lun 21 Oct - 23:13



This is my story
"Don't search me"



Quelque part en Espagne ...

Chloe revenait d’une boite de nuit avec ces deux amies. Elles avaient dansé toute la nuit pour les dix-neuf de l’une d’entre elle. Elles se dirigeaient vers leur chambre commune sur le campus où elles étudiaient. Ces amies étaient en design graphique tandis qu’elle avait plutôt opté pour la programmation informatique.

C’était la fin de l’été et l’automne arrivait à grand pas. Il commençait à faire clair l’extérieur signe que les jeunes femmes avaient fêté toute la nuit. Assurément, il était l’heure de rentrer et d’aller se coucher. Pour ce rendre à leur chambre, elles devaient passer près du terrain de football. Pourquoi n’étaient-elles pas situées dans le bâtiment longeant la rue. Elles auraient été épargnées de marcher là et ainsi, être à l’abri du froid de cette nuit. Misère !

La jeune femme tourna le coin du bâtiment en maudissant ceux qui résidaient dans ce bâtiment. Elle regarda au loin et vit qu’elles étaient bientôt rendues.

- Victoire ! Je n’endure plus mes pieds ! dit-elle en riant.
- On devrait penser à prendre un appartement l’année prochaine ça serait génial, dit son amie.

Elle acquiesça, mais en même temps elle ne faisait pas la fête toutes les fins de semaine et était là pour étudier après tout. Nonobstant, elle aimait bien l’idée d’être seule et de ne pas entendre des gens claquer les portes à toutes heures du matin. Elles continuèrent à accélérer le pas étant à nouveau motivé par la vue du bâtiment universitaire où était situé leur chambre. Elle entendit du bruit dans les estrades. Qu’est-ce que des gens faisaient à cette heure-ci à l’extérieur, dans les estrades ? En fait elle le savait, mais trouvait qu’il faisait beaucoup trop froid pour s’adonner à des activités sportives. Bref, elle continua à marcher sur le chemin.

Lorsqu’elle passa près des remparts, elle entendit un cri de surprise et vit un corps tombé. Elle manqua de s’évanouir ! Elle regarda ces amies et la scène tour à tour.

- Appel les urgences vite ! dit l’une de ces dernières avant de partir en courant vers la personne blessée.

Elle sortit le plus rapidement son téléphone portable des poches de son pantalon et composa le numéro.

- Urgence j’écoute, dit la voie du téléphone.
- Vite il faut envoyer quelqu’un tout de suite à l’université Mellila quelqu’un vienne de tomber des estrades sportives, dit-elle à toute vitesse en allant rejoindre ces amies.
- J’envoi quelqu’un tout de suite. La victime est-elle consciente ? demanda-t-elle.
- Je ne sais pas laisser moi …

Un autre cri retendit cette fois-ci. Il inspirait la peur, la colère et la confusion à la fois. Chloe en resta bouche bé. Elle avait le sang glacé tellement elle avait peur. Elle chercha au loin et vit une autre personne tombée. Mais que ce passait-il ?

Le sang ne la dérangeait pas habituellement, mais à la vue de la jambe cassée de la jeune fille, elle avait la tête qui tournait. Après cela, tout ce passa trop vite ! Ses amies s’élancèrent vers l’autre personne. En fait, c’est ce que tous croyaient. Elles se mirent à crier. Chloe prenant son courage à deux mains, elle accouru à leur secours. Elle pensa trouvé un homme dérangé, mais qu’elle ne fut pas surprise de voir ces amies ensanglantées sur le sol. À moins de 5 mètres se trouvait ce qu’elle croyait être un homme, mais maintenant elle le qualifiait de quelque chose. Il avait des ongles incroyablement longs, des oreilles plus qu’étranges et ces yeux. Ces yeux brillaient dans le noir d’une luminosité plus qu’inquiétante.  Elle n’eut pas le temps de réagir qu’il venait déjà de la frapper. Lorsqu’elle atterrît, sa tête frappa l’estrade et le noir l’engloutit.

Quelle douleur atroce ! Elle faillait absolument qu’elle ouvre les yeux. Avec un effort considérable, Chloe les ouvrit pour ne voir que le regard inquiet de ces parents. Il devait lui manquer une jambe ou un bras pour qu’il la regarde comme ça.

- Allo ? dit-elle la voie tremblante.
- Chloe ! dit sa mère en pleur.
- Comment tu te sens ? demanda son père.
- Pire que si un camion m’avait passé dessus. Que s’est-il passé ?
- On ne sait pas trop, Chloe, ma bibitte tu n’as que des égratignures et une commotion cérébrale. Je…. j’ai une mauvaise nouvelle. Tes amies n’ont pas réussi à s’en sortir, elles avaient perdues trop de sang… les médecins présents n’ont rien plus faire, dit sa mère en pleurnichant.
- Oh… sont les seuls paroles qu’elle réussit à dire.

De retour à la réalité …

Elle passa à travers les funérailles et sa remise sur pied, mais être dans sa chambre d’université seule la dégoutait. Cela lui rappelait trop de souvenir douloureux. Ces camarades de classe veillaient discrètement sur elle. Elle le savait trop bien surtout depuis que la fille surdouée qui, habituellement ne parlait à personne, venait subitement lui parler quelque fois par semaine pour prendre de ces nouvelles. Bref, elle aimait se trouver seule, mais elle devait admettre qu’elle suffoquait dans sa chambre. Elle prit donc son portable ainsi que ces devoirs, décida d’affronter ces craintes et d’aller les faire sur près du terrain sportif. Une fois sur place, elle vit qu’il y avait une pratique. Elle décida d’aller dans le parc à la place.

Elle traversa la rue perdue dans ces pensées. Elle ne devait pas être la seule puisque une voiture faillit la renverser.

- Ça va pas la tête !!! lui cria-t-elle avant qu’il ne s’éloigne.

Ce devait être la pleine lune tout le monde avait l’air pressé et anxieux aujourd’hui ou peut-être était-ce à cause de la mi-session et de ces examens ? Arrivé à destination, elle s’installa sur le gazon. Le garçon nouvellement arrivé avait déjà pris le banc de parc. Il était réellement bizarre toujours à la regarder au cours des derniers jours. En plus, elle avait la nette impression qu’il la suivait. C’était si étrange ! En plus, qui change d’université et de programme en mi-session. Il devait assurément cacher quelque chose.

Elle ouvra son ordinateur. C’était quoi déjà son nom à cet anglais… ah oui : Oliver Adams. Vivement les réseaux sociaux ! Mais qu’elle ne fut pas sa déception lorsqu’elle ne trouva pas son profil. Dans quel monde il vivait pour ne pas être sur être sur les réseaux sociaux et être en programmation informatique. Elle était tant absorbée par sa recherche qu’elle ne remarqua même par qu’il venait de s’installer en face d’elle. Elle ne releva la tête, non sans sursauté, seulement lorsqu’il prononça son nom.

-Chloe de Hayos, dit-il simplement non sans avoir un accent.
-Oliver Adams, dit-elle en le regardant comme s’il était un extraterrestre. Pourquoi venait-il lui parler ? Il ne l’avait jamais fait auparavant.
- Je me posais des questions sur l’examen qui a lieu demain.
- Ok ? lui répondit-elle.

Il commençait à se faire tard dans l’après-midi lorsqu’il eut enfin compris ce qu’elle tentait de lui expliquer. Cela ne la dérangeait plus autant qu’au début. Elle se disait que ça lui faisait une bonne révision pour son examen à elle aussi. Elle remarqua alors deux hommes qui se chicanaient au loin.

- C’est fou les gens comment ils agissent bizarrement un soir de pleine lune, ne trouves-tu pas ? lui demanda-t-il.
- Oui, en effet.
- Allez, je t’évite à boire un café et à manger pour avoir répondu à mes questions ! lui dit-il joyeusement.
- Je ne suis pas sûr, il commence à se faire tard et l’examen demain…
- J’insiste et je ne prendrai pas un non pour une excuse. Allez, viens ! insista-t-il.
- D’accord alors.

Il l’amena dans un coin de ville qu’elle connaissait bien. Il était plus au nord de la ville et donc plus près de chez parents. Ceux-ci vivaient dans la campagne dans leur vignoble où ils travaillaient sept jours sur sept. Elle avait été en ville pour faire ces études dans ce qui la passionnait. Ils s’arrêtèrent dans un bistro pour faire le plein de café et de nourriture.

-Il se fait tard, je vais rentrer, dit-elle en regardant par la fenêtre le soleil disparaître.
-Oh non, restons encore un peu, lui répondit-il.
-Non, je veux vraiment y aller.
-D’accord, alors je te raccompagne. Il commence à faire noir.

Ils sortirent du petit endroit et se dirigèrent vers le campus. Il ne restait plus beaucoup de feuilles dans les arbres… preuve que l’automne était à leur porte. Cependant, la température avait été au dessus de la tendance saisonnière et il s’agissait d’une belle journée en fait. Dommage qu’elle se terminait déjà, mais au moins, demain était son dernier examen et elle pourrait retourner chez ces parents. Là-bas, elle serait tranquille et loin de tous pendant la semaine de relâche.

-Quelle belle journée ! lui dit-il.
-Oui tout a fait.
-Je m’excuse de te demander cela, mais que c’est-il passé le soir où tu t’es faite agresser ? demanda-t-il maladroit.
-Qu’est-ce que ça peut faire, lui répondit-elle agacé par sa question.
-Et bien, je me demandais juste de quoi l’homme avait l’air… c’est tout.
-C’est peut-être bizarre à dire, mais, il n’avait pas l’air d’un homme. Il avait l’air tout droit sorti d’un film d’horeur d’halloween.
-Ah oui ? lui dit-il en l’encourageant.
-Oui, il avait des yeux de fous qui semblaient briller dans le noir et des mains avec des ongles longs… tu dois me trouver folles, dit-elle en s’arrêtant et en le regardant.
-Non, pas du tout. Et si je te disais que j’en ai déjà vu des semblables ?
-Quoi, impossible ! Tu te moques de moi ! lui dit-elle outrée.
-Non, non. Je sais que ça peut avoir l’air fou, mais c’est la vérité ! Tu sais, on aurait dit que tu as croisé un loup-garou… laissa-t-il en suspend.
-Et oui ! Et moi je suis la reine des fées ! T’es-tu cogné la tête par hasard.

Maintenant, elle était vraiment fâchée. Non seulement il se moquait éperdument d’elle, mais en plus, il lui racontait des comptes pour enfant à faire peur. Pas étonnant qu’elle ne fasse plus confiance à personne. Elle n’aurait jamais dû aller manger avec lui ! Et puis ce mal de tête qui venait de commencer. Il venait d’où lui ! Elle était fâchée et de plus en plus étourdie.

-Non je te jure qu’elles existent aussi ! Il faut que tu me crois, s’il te plaît, lui répondit-il implorant. D’ailleurs, habituellement mon ordre va vers les personnes qui ont déjà eu leur transformation, mais puisqu’ils t’ont détecté avant ils m’ont laissé sur le terrain !

-De quoi tu parles ? Tu sais quoi ? Je m’en fou je retourne chez moi et t’avise pas de ma suivre ! dit-elle.

Non mais c’était quoi son problème. Il l’avait tellement mis en colère qu’elle était rendue étourdie par sa faute. Elle le poussa et continua son chemin d’un pas décidé.

-Attends ! fut le seul mot qu’elle entendit avant que les ténèbres s’empare d’elle.

….

Encore cette douleur atroce, mais d’où sort-elle ? Elle n’avait plus seulement la migraine à présent, mais tout son corps la faisait souffrir. C’était intolérable ! Elle ne contrôlait plus rien. Elle était couchée sur de l’herbe et il faisait froid. Lorsqu’elle ouvrit les yeux, elle s’aperçut qu’il faisait noir à présent. La vie ne pouvait pas la laissée tranquille un peu ! Plus elle regardait autour d’elle, plus cela lui faisait mal. Elle se retourna sur le coté non sans difficulté. Chloe sentait tout son corps vibrer. Son cœur semblait vouloir sortir de sa poitrine. Elle avait tellement mal qu’elle avait rendu son souper sans s’en être rendu compte Haletante, elle cherchait son air . Elle sentait son sang bouillir à travers ses veines.

*Ça y est, ma fin est proche* pensa-t-elle.

-Doucement, doucement… tu es entrain de te transformer. Tout va bien aller, je reste ici pour m’assurer que tu ne blesses personne et surtout que tu ne te blesses pas.

C’était la voix de cet Oliver. Quand elle aillait lui mettre la main dessus, il aillait le payer ! Puis, un son horrible arriva à ces oreilles : un de ces os venait de briser. Le bruit des autres s’estompa vite alors qu’elle criait. Cela lui parut une éternité avant que le mal s’estompe. Que lui arrivait-il ? Elle se mit sur ces jambes, mais elle était beaucoup plus petite. Que ce passait-il ? Elle regarda autour d’elle, mais rien pour l’instant. Elle sentait l’herbe avec une intensité nouvelle. Elle regarda ces pieds, mais qu’elle ne fut pas sa surprise en constatant qu’elle était sur ces quatre pattes.

Ce que Oliver avait dit pouvait-il s’aviser être vrai après tout. Chloe ne comprenait pas du tout ce qui venait de ce passer ni ce qui se passait maintenant. Elle entendit des feuilles crépiter au loin. De qui pouvait-il bien s’agir ? Elle tenta de parler, mais n’émit qu’un bruit étrange. Elle prit alors ces pattes à son cou. Ne savant pas où elle aillait, elle fut surprise lorsqu’elle découvrit une route. Un peu plus loin elle entendit de l’eau. Elle décida de se diriger vers le bruit. Elle y découvrit un ruisseau. La chance était de son coté ! La lune lui donnait de la lumière. Craintive, elle s’approcha du ruisseau. Elle avait peur de voir ce qu’elle y trouverait !

Chloe prit son courage à deux pattes et s’avança. Elle vit une jeune louve avec un pelage noir comme la nuit. Malgré le fait qu’elle fut tétanisée par la peur en ce découvrant ainsi, elle ne broncha pas. Elle regardait le reflet de ces grands yeux noisettes en se rappelant que sous se pelage massif, elle était toujours là.

-Tu t’es vu finalement, entendit-elle.

C’était très bizarre parce que ce n’était pas de l’espagnol, mais bien un simple bruit qu’elle avait pourtant compris. Elle devait être dans un rêve bien particulier et pourtant, elle savait que c’était la réalité. Elle n’avait pas peur de l’inconnu. Après tout, elle était un loup qu’est-ce qu’il pouvait lui arriver de bien pire. Elle ne répondit pas.

-Bienvenue dans le monde des loups-garous, c’était bien Oliver. L’ordre des Praetor Lupus m’a envoyé pour celui qui t’a attaqué dans le parc. Malheureusement, je n’ai pas pu arrivé à temps cette soirée là. Par contre, je suis arrivé juste avant qu’il ne fasse une quatrième victime. J’ai décidé de rester puisque j’avais vu qu’il t’avait mordu te faisant une des nôtres par la même occasion…laissa-t-il en suspend.
- L’une des vôtres ? Tu n’es pas sérieux tout de même. C’est permanant... demanda-t-elle hésitante.

- J’ai bien peur que oui.

- Et c’est quoi l’ordre dont tu me parles ? questionna-t-elle.

- Il s’agit de l’ordre Praetor Lupus. Elle s’assure que les loups-garous ne tombe pas du mauvais coté comme ton ami dans le parc. Ensuite, nous nous assurons que la personne va dans une meute ou reste avec nous.

- Donc vous êtes une secte … c’est génial tout ça, ironisa-t-elle. Et si je ne veux ni l’un ni l’autre ?

- Et bien… je vais continuer à te suivre et m’assurer que tu ne fasses de bêtise ! dit-il embêter.

- Hum… était tout ce qu’elle avait à répondre.


Tout au cours de la nuit, il lui parla de ce qu’il connaissait sur eux. Il lui expliqua que tout ce qu’y étaient des mythes était bien réel. Il lui dit de se méfier des vampires car il n’augurait jamais rien de bon. Il faut croire qu’il avait une dent contre eux. Elle écouta en rajoutant quelques hochements de tête de temps à autre. À vrai dire, il ne lui inspirait nullement confiance ce Oliver.

Plus tard à la fin de la session universitaire...

-Je ne veux pas faire partie de ton stupide ordre ni de la meute ici ! dit-elle fâchée.

-Mais il faut que tu choisisses ton clan, répondit calmement Oliver qui essayait tant bien que mal de la calmer.

-Et pourquoi je suis obligée dit-moi ? Ah oui ! Pour ne pas avoir de perte de contrôle stupide, c’est ça ? Et bien ça ne met pas encore arrivé alors cesse de me pousser à choisir ta secte ou la meute ! Je ne les aime pas tout comme toi ! dit-elle en prenant ces bagages. Et puis c’est un miracle que j’ai réussi à finir ma session alors je pars chez mes parents point final !

Son plan était pourtant fait à l’avance. Oliver ne pouvait pas la poussé à rejoindre un ou l’autre surtout qu’il l’encourageait trop à son goût vers son stupide ordre pour elle. Cela cachait quelque chose… elle en était certaine ! Elle irait chez ces parents quelques jours pour ne pas éveiller les soupçons et partirait pour New-York. Elle en avait déjà parlé avec sa mère au téléphone. Elle n’en pouvait plus d’être ici avec ce loup qui la poussait à choisir et le souvenir de ces amies la hantait. Elle avait besoin de nouveau et allait changer d’université. Là-bas, il n’y aurait pas de Oliver, donc pas de loup-garou et de stupide légendes.

Enfin à New-York !

Chloe était arrivée il y a quelque mois et tout ce passait à merveille. Elle était enfin tranquille. Elle avait passé l’été chez son oncle qui habitait là-bas. Elle félicitait ces parents de l’avoir envoyée passer ces étés aux Etats-Unis. Elle avait appris l’anglais grâce à lui. Elle venait d’aménager dans les résidences d’université. Ce n’était pas si mal que ça.

La jeune louve avait commencé ces cours et elles s’entendaient même bien avec quelque camarade de classe. Elle jugea que tout ce passait comme elle le voulait et un étrange sentiment de paix l’envahit soudain. Cela faisait longtemps qu’elle ne l’avait pas ressenti.



"Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call, It's just a cruel existence like there's no point hoping at all, Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing, What is happening to me?" Taylor Swift & Zayn Malik - I don't wanna live for ever




Dernière édition par Chloe De Hayos le Mar 22 Oct - 4:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Lun 21 Oct - 23:15

*en mode Clary* La jolie Selenaaaaa!   
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fichette! Si tu as des questions, n'hésite pas à me MPotter!  
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Lun 21 Oct - 23:18

Selenaaaaaaaaaaaaaaa *_*
Bienvenue sur le forum et bonne chance pour ta fiche Wink

Amuse toi bien parmi nous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Lun 21 Oct - 23:55

Bienvenue sur le fow !! et bonne chance pour ta fichounette !    
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 1166
⊰ HERE SINCE : 21/10/2013
⊰ WORK : Bras droit de la Reine/Diplomate

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Mar 22 Oct - 1:09

Merci à tous   ! Je finis ma fiche se soir ou demain ! Smile

Edit : FINI



"Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call, It's just a cruel existence like there's no point hoping at all, Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing, What is happening to me?" Taylor Swift & Zayn Malik - I don't wanna live for ever


Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Mar 22 Oct - 11:04

Oh j'adore ton nom  
Bienvenue parmi nous Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 1873
⊰ HERE SINCE : 08/12/2012
⊰ WORK : Art student

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Mar 22 Oct - 11:14



Te voilà validé(e)!



Ta fiche m'as l'air parfaite, donc je te valide!
Tu peux aller te faire amis juste ici, faire ta petite vie , faire des scénarios ici et flooder autant que tu veux! Sinon, viens faire un tour sur la Chat Box pour nous tenir compagnie!

N'oublie pas de faire un tour sur le bottin des avatars pour faire recenser ton personnage! Et si tu as la moindre question, n'hésite pas le Staff se fera un plaisir de t'aider!

Bref, bienvenue encore et HAVE FUN!!
code by eylika (c)


"We are always and absolutely better together."
∞ “You can break my soul. take my life away. beat me. hurt me. kill me. but for the love of god, don't hurt him.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


⊰ WORDS : 1166
⊰ HERE SINCE : 21/10/2013
⊰ WORK : Bras droit de la Reine/Diplomate

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    Mar 22 Oct - 18:41

Merci  à vous deux ! Smile



"Been sitting eyes wide open behind these four walls, hoping you'd call, It's just a cruel existence like there's no point hoping at all, Baby, baby, I feel crazy, up all night, all night and every day. Give me something, oh, but you say nothing, What is happening to me?" Taylor Swift & Zayn Malik - I don't wanna live for ever


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chloe * Find me in the shadows    

Revenir en haut Aller en bas
 

Chloe * Find me in the shadows

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: You're the one that i want :: Who are you? :: Welcome to the City Of Bones-
www. PRD.
www. TOP SITE